•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : un tournoi de golf mène au retrait de 9 pompiers à Québec

Une caserne de pompier

Un pompier retraité positif à la COVID-19 a visité une caserne pour rencontrer d'anciens collègues, même si les visites y sont interdites.

Photo : Radio-Canada / Sebastien Vachon

Félix Morrissette-Beaulieu

Un tournoi de golf a causé à la contamination de quatre pompiers de Québec, dont deux à la retraite, en plus de mener au retrait de sept pompiers actifs.

Le 16 septembre, le club social des pompiers a tenu un tournoi de golf.

Deux retraités et deux pompiers ont contracté le virus à cet endroit, selon Christian Paradis, directeur du service de protection contre les incendies de la Ville de Québec.

Un des retraités positifs a ensuite visité une caserne pour rencontrer d'anciens collègues. Cette visite a mené au retrait préventif de sept pompiers. On peut soupçonner qu'il aurait contaminé d'autres collègues. On a donc décidé de retirer tous les membres de cette équipe-là, ajoute Christian Paradis.

Le pompier retraité n'avait pas l'autorisation de visiter la caserne en raison des mesures d'hygiène en place. On va faire la lumière de la raison d'être de la présence du retraité, explique M. Paradis.

On n’est pas fier de cette situation-là. Probablement que les mesures d'hygiène et de distanciation n'ont pas été respectées adéquatement lors de ce tournoi, croit le directeur.

La très grande majorité respecte les mesures d'hygiène. On a un bel exemple. Une personne peut ultimement impacter notre situation. La contamination fait suite à un évènement qui n'est pas en lien avec notre mission

Christian Paradis, directeur du service de protection contre les incendies de la Ville de Québec

La Ville compte près de 470 pompiers. Les opérations ne seront en rien compromises, selon M. Paradis.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !