•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des citoyens de Saint-David-de-Falardeau préoccupés par l’arrivée des chasseurs

Un chasseur guette l'horizon, un autre semble pointer vers le côté.

Des chasseurs guettent l'horizon. ( archives)

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

Radio-Canada

L’ouverture de la saison de la chasse inquiète les résidents de Saint-David-de-Falardeau. La municipalité étant le dernier relais avant d'entrer dans le bois, plusieurs citoyens craignent que l'arrivée de nombreux chasseurs de l'extérieur de la région ne propage le virus.

Je suis un petit peu inquiète parce que ça entre beaucoup dans la région actuellement. C'est déjà peut-être un peu trop tard parce que la chasse a commencé admet l’infirmière en pharmacie, France Dubois.

Mme Dubois ajoute que l’achalandage a déjà commencé dans certains commerces du secteur. C'est difficile de passer deux semaines sans sortir! Faut revenir aux commerces, refaire nos courses et tout ça.

Plusieurs pensent que la région aurait dû être tout simplement fermée comme au printemps.

Une employée de l’Intermarché Falardeau note toutefois que les visiteurs respectent majoritairement les règles en vigueur.

Personne n’oublie son masque, tout le monde le respecte bien.

Josianne Dumas, employée à l’Intermarché Falardeau

Une majorité de la population interrogée à ce sujet pense que les chasseurs seront très collaborateurs.

Faut quand-même pas empêcher le monde de vivre. Si le monde fait attention d'un bord et de l'autre, d'après moi il n'y a pas de problème , croit un citoyen.

Si les gens s'organisent pour prendre leur stock en partant. Habituellement, les chasseurs, ils ont pas mal tout leur stock en partant , pense un résident du secteur.

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs rappelle qu'en plus de respecter les mesures de distanciation physique, il est préférable d'acheter son équipement en ligne.

Début de saison

La saison de la chasse à l'original prend son envol dans une large partie de la région dès samedi. Elle se poursuivra jusqu'au 16 octobre.

D'après des informations de Philippe L'Heureux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !