•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois pannes d’Internet en un mois en Minganie

Un bâtiment où il est inscrit Telus sur la façade

Le gouvernement du Canada et Telus ont annoncé un investissement afin d'assurer la redondance du réseau internet.

Photo : Radio-Canada / Daniel Fontaine

Depuis le 20 août, les citoyens de Minganie ont perdu leur connexion internet et cellulaire trois fois à la suite de bris de la fibre optique, dénonce le préfet de la MRC de la Minganie, Luc Noël.

L'élu est exaspéré des pannes dans le réseau Internet et cellulaire.

Ces dernières pannes sont notamment liées à des coupures sur la fibre survenue par accident lors de travaux le long de la route 138, indique le préfet Noël.

Pour nous, pour la région, ça a des dommages énormes.

Luc Noël, préfet de la MRC de la Minganie

Il dit toutefois comprendre que des plans sont remis aux entreprises effectuant des travaux pour qu’elles puissent facilement localiser la fibre optique et éviter de la sectionner.

Luc Noël croit que les pénalités pour ce genre d’erreur devraient être plus importantes.

Les frais ne sont pas à la hauteur des dommages qu’ils causent lorsqu’ils la coupent. Si on monte les frais à 30, 35, 40 ou 50 000 $ chaque fois qu’on la coupe, peut-être qu’il y en a qui vont faire attention au lieu d’en payer juste 6 ou 7000 $, suggère M. Noël, en entrevue à l'émission Boréale 138.

Luc Noël est préfet de la MRC de la Minganie.

Luc Noël est préfet de la MRC de la Minganie.

Photo : Radio-Canada

Luc Noël ajoute que lorsque les résidents de la région sont coupés de réseau cellulaire, les conséquences sont non seulement économiques, mais elles causent également des risques pour la santé des citoyens alors privés de tout moyen de communication s'ils font face à des urgences.

À ce jour, un seul réseau de fibre optique dessert la Côte-Nord et lorsqu’un bris survient, c’est toute la section à l’est de la coupure qui tombe en panne.

À la mi-septembre, le gouvernement du Canada et la compagnie Telus ont annoncé un investissement de 15 millions de dollars afin d’installer un câble à fibre optique sous-marin entre Sept-Îles et la Gaspésie d’ici 2023.

Ce réseau d’urgence pourrait donc créer une redondance dans le réseau et venir prendre le relais lorsqu’un bris survient.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !