•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De l’argent du provincial pour le Village historique acadien de la Nouvelle-Écosse

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Une Forge du village historique acadien de la Nouvelle-Écosse : deux visiteurs sont en face d'un homme debout habillé avec le style vestimentaire des années 1900.

Le Village historique acadien de la Nouvelle-Écosse est situé à Pubnico-Ouest-le-Bas dans le sud-ouest de la province.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a annoncé la semaine dernière un investissement de 7 millions de dollars pour les musées de la province. Cet argent servira à améliorer et réparer les installations dans 11 établissements. Le Village historique acadien de la Nouvelle-Écosse, à Pubnico-Ouest-le-Bas, est l'un d'eux.

Le Village historique acadien de la Nouvelle-Écosse offre une véritable immersion dans la vie des Acadiens du début des années 1900.

Mais aujourd’hui, le Village est un peu délabré et cette enveloppe d’argent de 150 000 $ permettra enfin certaines réparations.

C’est un grand soulagement pour le directeur du village, Roland d’Éon. Ce dernier espérait ardemment recevoir de l’argent du provincial. On en a vraiment besoin, dit-il.

Deux hommes posent du bois sur un mur extérieur au Village historique acadien de la Nouvelle-Écosse.

Des réparations sont nécessaires au Village historique acadien de la Nouvelle-Écosse.

Photo : Radio-Canada

La liste des travaux est longue dans l’établissement. La maison Maximin d’Entremont a besoin de nouvelles fenêtres, la forge a besoin de nouveaux bardeaux, la rampe d’accès à l’amphithéâtre du Village doit être remplacée, et le phare de l’établissement aurait besoin d’un rajeunissement avec une nouvelle couche de peinture.

Le 150 000 [dollars] va venir nous aider beaucoup, mais [ce n’est] pas assez pour tous les besoins du musée, admet toutefois Roland D’Éon.

Les réparations du phare devront donc attendre pour le moment.

D’après le reportage de Paul Légère

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !