•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fausses informations sur la COVID-19 : Québec abandonne sa publicité à Radio X

Une foule de personnes, sans masque, manifeste. Un homme tient une pancarte où l'on peut lire : Non au masque obligatoire.

Des propos récents sur les ondes de CHOI Radio X, hostiles aux mesures sanitaires, inquiètent le gouvernement.

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Le gouvernement du Québec abandonne sa campagne publicitaire prévue à CHOI Radio X sans plus de débat. « On va passer par-dessus ça et on va continuer avec d'autres médias. »

Dans un style parlé et moins officiel que les communications gouvernementales habituelles, les auditeurs de CHOI auraient été appelés à se méfier des « m'as-tu-vu » et des « charlatans » qui propagent de fausses informations sur la pandémie.

Le message ne sera cependant jamais diffusé. La direction de CHOI Radio X a refusé de le jouer sur ses ondes, déplorant un traitement caricatural de ses auditeurs. Elle a aussi reproché au gouvernement de tracer un lien direct entre les complotistes et le 98,1 FM, ce qu'elle juge inacceptable.

Devant cette levée de boucliers, le Secrétariat à la communication gouvernementale n'a pas l'intention d'insister, a-t-il indiqué samedi. Pas question de forcer la main de la station ni d'ajuster le message.

C'est une décision d'affaires qui leur appartient. Le gouvernement va poursuivre ses objectifs de santé publique, on va continuer de faire des campagnes publicitaires dans les autres médias, a déclaré Jérôme Thibaudeau, porte-parole au ministère du Conseil exécutif. On va passer par-dessus.

CHOI Radio X était la seule station de radio visée par cette campagne de publicité, a aussi confirmé le gouvernement. Ce message a été conçu exclusivement pour la clientèle de cette station. Il n'y a pas d'autres déclinaisons, a précisé M. Thibaudeau.

L'antenne était particulièrement visée, puisque le gouvernement Legault est inquiet de certains propos tenus sur les ondes de CHOI Radio X récemment. Dans les dernières semaines, des invités hostiles aux consignes de santé publique, dont certains véhiculant des théories conspirationnistes, ont obtenu du temps de parole.

Le gouvernement ne s'est pas prononcé sur la manière dont il allait maintenant s'y prendre pour joindre les auditeurs de CHOI.

Hausser le ton

Le député solidaire de Jean-Lesage, Sol Zanetti, aimerait voir le gouvernement plus combatif. Radio X fait carrément de l'obstruction à la santé publique, a-t-il dénoncé. Le gouvernement ne doit pas avoir peur des stations de radio de Québec.

Plutôt que d'abdiquer, il invite le premier ministre François Legault à hausser le ton. Si le problème, c'est la forme du message, c'est sûr qu'il y a une façon de l'adapter. [...] Le gouvernement ne peut pas lâcher le morceau. M. Zanetti soutient que la diffusion d'une publicité gouvernementale ne brimera la liberté d'expression de personne.

Invité à réagir, le Dr André Dontigny, nouveau directeur régional de santé publique de la Capitale-Nationale, a pour sa part appelé les médias à être responsables. Il a rappelé que la station de radio est elle-même un milieu de travail où les consignes sanitaires se doivent d'être respectées.

M. Dontigny a aussi fait référence à la forme que pourraient prendre les campagnes publicitaires. Je crois fondamentalement que les Québécois sont capables de comprendre des messages intelligents. À nous de les rendre les plus intelligents possible.

Le Parti libéral du Québec et le Parti québécois ont préféré ne pas commenter.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !