•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un projet pour élargir la route 117 entre Labelle et Rivière-Rouge

Un chantier de construction avec un cône orange en avant-plan.

Les travaux devraient débuter en 2022 selon l'annonce du ministère des Transports.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le ministre des Transports François Bonnardel et la députée de Labelle Chantale Jeanotte ont annoncé samedi matin que le tronçon de la route 117 entre Labelle et Rivière-Rouge fera l’objet de travaux en 2022.

Cette portion de route est reconnue comme étant particulièrement risquée et comme étant aussi le lieu d’accidents mortels au cours des dernières années.

La députée de la circonscription de Labelle Chantale Jeanotte affirme que la population attendait de tels travaux avec hâte.

Les gens nous ont applaudis, les gens avaient les yeux pleins d’eau, les gens étaient heureux et vraiment pour moi et la municipalité de Labelle, c’est une satisfaction incroyable, rapporte-t-elle.

Le projet prévoit de créer davantage de voies de circulation. Ainsi, la route devrait comprendre deux voies de circulation par direction avec une séparation centrale, des aménagements demandés depuis longtemps par les citoyens de la région, selon Chantale Jeanotte.

C’est la Transcanadienne, c’est une route extrêmement importante pour l’économie, non seulement de la région, mais de l'ensemble du Québec [...] Donc c’était vraiment demandé d’avoir quatre voies, pas juste pour la sécurité des citoyens, qui est en soi une très grande raison aussi, mais aussi pour l’économie, souligne-t-elle.

Les travaux doivent débuter en 2022 si la Loi concernant l’accélération de certains projets d’infrastructure déposée mercredi à l’Assemblée nationale est adoptée.

Selon le ministère des Transports, le débit moyen sur cette route était de 7 800 véhicules par jour en 2019. En période estivale, ce nombre peut s’élever à 9 300 véhicules.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !