•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

WestJet prévient ses employés qu'ils subiront une baisse de salaire

Le transporteur estimait que le problème devait plutôt être traité par une commission des accidents du travail ou par un tribunal des droits de la personne et non par la Cour suprême.

Le vice-président du transporteur, Mark Porter, a attribué la décision aux changements apportés par le gouvernement fédéral au programme de subvention salariale.

Photo : Reuters / Todd Korol

La Presse canadienne

Le transporteur aérien WestJet Airlines a prévenu ses travailleurs en congé forcé touchant la subvention salariale fédérale que leur salaire serait réduit d'un maximum de 53 % à compter de dimanche.

Le versement hebdomadaire maximal de plus de 3000 employés en congé obligatoire qui dépendent de la subvention salariale d'urgence du Canada (SSUC) passera à 400 $, alors qu'il était jusqu'à maintenant de 847 $, a précisé une note transmise mercredi à ses employés.

Dans son message, le vice-président Mark Porter a attribué la décision aux changements apportés par le gouvernement fédéral au programme de subvention salariale, nouvellement prolongé.

Avec la fin du programme (de la prestation canadienne d'urgence) à la fin de septembre, l'objectif est maintenant de faciliter la transition hors du programme de la SSUC en alignant les prestations du SSUC avec celles offertes spécifiquement par le programme élargi d'assurance-emploi, a-t-il expliqué.

Nous comprenons que l'importance et l'irrégularité des modifications apportées à ces programmes ont été extrêmement difficiles pour (les employés de WestJet).

Les agents de bord ont demandé au gouvernement de clarifier quand et combien d'argent arrivera dans les coffres de l'entreprise par l'entremise de la subvention fédérale, afin de déterminer si les salaires pourraient revenir aux niveaux actuels.

WestJet ne peut pas allonger nos salaires tant qu'Ottawa n'a pas (apporté de précisions), de sorte que nos membres voient leurs chèques réduits de moitié, a affirmé Chris Rauenbusch, qui représente environ 4000 agents de bord de WestJet – dont 2500 sont en congé – avec le Syndicat canadien de la fonction publique.

Il est tellement frustrant de voir le gouvernement vanter la SSUC alors que les règles bureaucratiques, en constante évolution, font en sorte que nous ne savons pas à quoi nous attendre, a-t-il déploré dans un communiqué.

De nombreux employés m'ont appelé en larmes à l'idée de ne pas pouvoir payer leur loyer.

À compter du 27 septembre, la baisse de salaire s'appliquera à tous les membres du personnel de cabine et aux employés de l'entreprise qui sont en congé. On ne sait pas si les 700 pilotes en congé forcé de WestJet sont également touchés.

La note faisait suite au discours du Trône du gouvernement libéral, prononcé mercredi, qui annonçait la prolongation de la subvention salariale jusqu'à l'été prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !