•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une première manifestation pour le climat depuis le confinement à Saskatoon

Trois manifestantes tiennent une pancarte où il est inscrit en anglais « stand together ».

La manifestation qui s’est tenue dans la Ville des Ponts fait partie d'un mouvement mondial.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Après une pause de quelques mois en raison de la pandémie de COVID-19, de jeunes environnementalistes de Saskatoon ont repris leurs manifestations pour le climat. Ils demandent aux différents gouvernements de poser des actions concrètes pour freiner les changements climatiques.

La pandémie mondiale ne semble pas avoir refroidi les ardeurs de ces jeunes environnementalistes. Ils ont tenu, pour la première fois depuis le confinement du printemps dernier, une manifestation pour le climat au pied de l’hôtel de ville de Saskatoon.

Le compte à rebours est amorcé. Nous devons agir maintenant.

Lauren, organisatrice de la manifestation

Les manifestants accusent les différents paliers gouvernementaux de ne pas en faire assez dans la lutte aux changements climatiques.

Les gouvernements ne s’en vont pas dans la bonne direction, surtout lorsqu’on voit la création de projets de pipeline, explique Stella Mansell, l’une des manifestantes.

Le comité organisateur demande notamment au gouvernement de la Saskatchewan de se doter d’un plan concret et réalisable pour faire face à la crise climatique.

Nous voulons que la province admette qu’elle a joué un rôle dans la dégradation du climat. Nous souhaitons qu’elle présente un plan d’action basé sur la science, indique Lauren, l’une des organisatrices.

Les manifestants présents portaient tous le masque et semblaient respecter les mesures de distanciation physique afin de réduire les risques de transmission de la COVID-19.

C'est justement la pandémie qui a amené Maria Baiaso à se questionner sur son implication face à l’environnement.

La COVID-19 et le confinement à la maison nous ont forcés à réévaluer nos actions et à nous demander ce que l'on peut faire de plus pour la planète, note-t-elle.

La manifestation qui s’est tenue dans la Ville des Ponts faisait partie d'un mouvement mondial. Selon le site web Fridays for Future, plus de 3000 manifestations se sont tenus à travers le monde. Cinq autres rassemblements étaient organisés en Saskatchewan, notamment à Regina.

Avec les informations de Vincent Turgeon

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !