•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Investissement de plus de 4 M$ à La Tuque

John Lewis ltée concrétisera deux de ses projets

Des milliers de billots de bois destinés à la coupe.

Ces milliers de billots de bois sont destinés à la transformation.

Photo : The Canadian Press / JONATHAN HAYWARD

Radio-Canada

Industries John Lewis ltée investit plus de quatre millions de dollars dans ses installations de La Tuque. L’entreprise, qui fabrique des bâtonnets de bois, souhaite ainsi moderniser ses installations et optimiser sa production.

Deux projets seront réalisés. Dans un premier temps, un nouveau système permettra d’accroître les performances lors du séchage du bois. L’investissement d’environ 465 000$ sera financé à près de 50 % par le gouvernement du Québec.

L’industrie des produits forestiers a besoin d’innovation et de modernisation, selon le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Pierre Dufour. C’est pourquoi Québec a créé le programme Innovation Bois.

Plus de 775 000$ — portant l’aide financière totale à 1 M$ — seront également allongés par Québec pour aider l’entreprise à faire l’achat de nouveaux équipements qui permettront de moderniser la ligne de fabrication de bâtonnets de bois afin d'en récupérer la fibre.

Ces nouveaux équipements seront conçus en partenariat avec des collaborateurs du Québec.

« La qualité de nos produits doit être constante, et même toujours améliorée, car la compétition est internationale. D'ailleurs, nous sommes très fiers de pouvoir travailler avec des entreprises québécoises afin d'innover, de faire mieux et de faire différemment », explique par voie de communiqué Éric Bouchard, le vice-président exécutif d’Industries John Lewis.

Ces investissements devraient permettre de consolider les 154 emplois de l'usine.

« En activité depuis 1979, l'entreprise Industries John Lewis est de celles qui respectent les hauts standards en matière de bonnes pratiques forestières. La totalité de l'approvisionnement de l'usine provient de l'aménagement durable du territoire forestier et l'utilisation de la matière est de l'ordre de 100 %. Voilà pourquoi cette entreprise est un fleuron québécois », ajoute la députée de Laviolette-Saint-Maurice, Marie-Louise Tardif.

L’usine de La Tuque fabrique près de huit milliards de bâtonnets de bois par année. Majoritairement destinés au secteur alimentaire, ils sont fabriqués à partir de bouleau blanc.

En 2012, l'usine John Lewis de La Tuque avait aussi reçu une aide financière de 900 000 dollars du gouvernement du Canada.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !