•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Normes en soins de longue durée : Trudeau maintient sa position

Justin Trudeau en conférence de presse.

Justin Trudeau dit souhaiter travailler avec les provinces et territoires afin d'établir des normes pour les centres de soins de longue durée.

Photo : La Presse canadienne / Justin Tang

Radio-Canada

Le premier ministre canadien Justin Trudeau continue de souhaiter une « harmonisation » des normes encadrant le fonctionnement des centres de soins de longue durée au pays, tout en disant vouloir travailler en ce sens avec les provinces.

Le gouvernement fédéral ne s'entend pas avec les provinces sur ce qu'il doit faire pour rassurer tous les Canadiens à travers le pays, comme l'a dit M. Trudeau.

Mercredi soir, dans une allocution télévisée, ce dernier a exprimé sa volonté de travailler dès maintenant avec les provinces et les territoires pour établir de nouvelles normes nationales pour les soins de longue durée. Plus tôt dans la journée, le discours du Trône mentionnait le même objectif.

De l'avis du chef du gouvernement du Québec, François Legault, cet engagement représente un empiétement du fédéral en santé, champ de compétence qui relève normalement des provinces.

M. Legault et les autres premiers ministres provinciaux réclament plutôt des ressources supplémentaires.

Lors d'une rencontre tenue à Ottawa en prévision du discours du Trône et réunissant quatre premiers ministres – M. Legault et ses homologues de l'Ontario Doug Ford, de l'Alberta Jason Kenney et du Manitoba Brian Pallister – les provinces ont réclamé 28 milliards de dollars en transferts fédéraux en santé.

C'est certain qu'il sera question de ressources, là-dedans, aussi, mais je pense que ça prend des normes, et c'est pour ça qu'on va travailler [en ce sens] avec les provinces et les territoires, a réitéré le premier ministre Trudeau vendredi. Il est devenu clair qu'il y a un besoin de normes applicables d'un bout à l'autre du pays, d'après lui.

Les centres de soins de longue durée, notamment ceux du Québec, mais également ceux de l'Ontario, ont fait partie des pires sites d'éclosions de cas de COVID-19 depuis le début de la pandémie, si bien que les deux provinces ont demandé et obtenu l'aide de centaines de militaires pendant plusieurs semaines.

Plusieurs milliers de résidents de ces centres ont perdu la vie après avoir contracté la maladie.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !