•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« La pandémie a coûté cher aux municipalités », les élus reçoivent enfin l'aide demandée

Trois personnes assises durant une conférence de presse.

Le ministre des Finances, Eric Girard (à droite), la ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest (au centre), et le ministre des Transports, François Bonnardel (à gauche), tiennent une conférence de presse pour une annonce concernant les municipalités.

Photo : Ivanoh Demers

Radio-Canada

Des élus de l’Est-du-Québec se réjouissent de l’enveloppe de 2,3 milliards de dollars que les gouvernements mettent à la disposition des municipalités du Québec pour faire face aux impacts de la pandémie de COVID-19.

Le maire de Gaspé, Daniel Côté, affirme que les montants qui sont alloués aux municipalités répondent exactement aux besoins qui ont été exprimés par l’Union des municipalités du Québec (UMQ).

C’est une aide qui est extrêmement appréciée. Le chiffre auquel arrive l’UMQ, c’est le chiffre de l’aide financière qui est annoncé.

Un avis que partage le maire de Baie-Comeau, Yves Montigny. On est très satisfait. On voit que le gouvernement a été à l’écoute, dit-il.

Yves Montigny est le maire de Baie-Comeau

Yves Montigny, maire de Baie-Comeau

Photo : Radio-Canada / Benoît Jobin

Le maire de Rimouski, Marc Parent est lui aussi satisfait de ce coup de pouce financier. Toutefois, les montants destinés à chaque municipalité seront précisés par Québec dans les prochains jours. Marc Parent souhaite attendre de voir quelle part de ce montant sera réservée à sa ville avant de se réjouir.

Il reste à voir quels seront les montants que la Ville de Rimouski va recevoir de l’entente, indique-t-il. Parce que c’est certain qu’on a eu une augmentation des coûts dans certains secteurs d’activités et également une diminution dans d’autres secteurs d’activités.

Marc Parent

Le maire de Rimouski, Marc Parent

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Des dépenses à rembourser

À Baie-Comeau, Yves Montigny affirme que cette enveloppe permettra à la Municipalité de rembourser certaines dépenses supplémentaires qui ont été engendrées par la pandémie et les mesures sanitaires. Il précise que la mise en place du comité de surveillance ou encore le prêt d’installations municipales au Centre intégré de santé et de services sociaux de la Côte-Nord ont coûté cher à la Ville.

Il y a plusieurs frais additionnels qui se sont mis en place à cause de la COVID-19, affirme M. Montigny, notamment l’achat de toutes sortes d’équipements, mais aussi du réaménagement de bureaux pour que les gens puissent travailler en toute sécurité.

Le maire de Gaspé entend se servir de cette aide financière pour soutenir des projets de relance économique, mais aussi pour à rétablir les finances de sa Municipalité.

La pandémie a coûté très cher aux municipalités, autant en termes de dépenses que de revenus perdus, affirme Daniel Côté. Il y a des dévaluations d’entreprises, donc des pertes fiscales pour les municipalités. Il y a aussi des citoyens qui n’étaient pas capables d’assumer leur taxation foncière.

Le maire de Gaspé, Daniel Côté

Le maire de Gaspé, Daniel Côté

Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

Transport en commun

De la somme distribuée aux municipalités, un montant de 1,2 milliard de dollars est réservé exclusivement pour le transport collectif, qui a été mis à mal depuis le début de la pandémie. Celui de Baie-Comeau n’y fait pas exception, ajoute le maire Yves Montigny.

L’achalandage n’est pas ce qu’il est normalement, mais l’autobus doit rouler quand même. C’est important comme perte de revenus et il fallait que le gouvernement aide les villes.

L’enveloppe prévoit aussi une somme de 300 millions de dollars qui est réservée pour répondre à d'éventuels besoins qui pourraient notamment découler de la deuxième vague de la COVID-19.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !