•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau kiosque de produits locaux voit le jour au Témiscamingue

Lyne Bergeron tient une miche de pain et devant elle sur le comptoir reposent trois autres miches encore dans leur moule.

Lyne Bergeron s'est lancée dans la production de pains.

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

Tanya Neveu

La Ferme Chez Lyne et Sylvain de Lorrainville a inauguré son nouveau kiosque de légumes. L'entreprise en expansion a triplé sa production de légumes en 2020, en plus de se spécialiser en boulangerie et en produits transformés.

Lyne Bergeron termine les derniers préparatifs avant l’ouverture officielle de son kiosque... un endroit où l’odeur du pain est répandue. Toute la famille met la main à la pâte.

Mais oui…c’est un rêve qu’on réalise là, affirme Lyne Bergeron

Des miches de pain frais sur une grille.

La Ferme Chez Lyne et Sylvain produit des citrouilles depuis cinq ans et produit maintenant des pains aussié

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

Pendant le confinement, la réalisation du projet encore en balbutiement s’est accélérée. Lyne Bergeron a quitté son emploi. Elle se concentre depuis sur la production maraîchère, la transformation et la production de pains.

Pendant la pandémie, on a vu l’engouement pour tout ce qui est produits locaux, produits de la ferme, les légumes. On a dit c’est là, c’est cette année, c’est le timing, donc on saute , lance-t-elle.

Pains, citrouilles, légumes

Le kiosque sera ouvert de façon ponctuelle pour le moment.

Une petite maison en bois brun.

Le nouveau kiosque ouvrira de façon ponctuelle.

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

La Ferme Chez Lyne et Sylvain produit des citrouilles depuis cinq ans. L'occasion était donc parfaite pour entamer un processus de transformation.

C’était déjà prévu qu’on enclenche la transformation cette année…avec la purée de citrouille, car on a toujours des pertes. Il faut la valoriser notre belle citrouille, croit-elle.

Le projet représente un investissement de 50 000 $, dont 20 000 $ proviennent du Fonds séduction tourisme de la MRC de Témiscamingue.

Des produits locaux de plusieurs producteurs se retrouvent aussi dans le kiosque.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !