•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cri du cœur de la nièce d’un septuagénaire de Gatineau disparu depuis plus de 5 semaines

Jean-Louis Desrosiers

Jean-Louis Desrosiers manque à l’appel depuis le 18 août.

Photo : Radio-Canada / Courtoisie : Service de police de la Ville de Gatineau

Radio-Canada

Depuis un peu plus de cinq semaines, Sonia Desrosiers est sans nouvelles de son oncle Jean-Louis Desrosiers. Elle a lancé un cri du cœur à la population lors d’un point de presse du Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) vendredi.

L’homme de 79 ans aurait été vu pour la dernière fois le 18 août dernier à bord de son véhicule, une Hyundai Elantra 2009 de couleur gris foncé (immatriculée Y54 KPQ). Il quittait sa résidence du district du Carrefour-de-l’Hôpital dans le secteur de Gatineau pour aller faire quelques courses.

Je vous en prie, aidez-moi à retrouver mon deuxième papa.

Sonia Desrosiers

La disparition de mon oncle a été soudaine et pénible et je crains sincèrement pour sa vie, a lancé sa nièce avec émotion. Elle souligne que M. Desrosiers est encore autonome dans ses déplacements. Il aurait même rendu visite à sa famille en Abitibi il y a deux mois.

M. Desrosiers mesure 1,68 mètre (5 pi, 6 po). Il a les cheveux blancs courts et porte la moustache. Ses yeux sont bruns et il a une cicatrice sur le dessus de la main gauche. Au moment de sa disparition, il portait un t-shirt blanc arborant le logo des Bruins de Boston.

Les chasseurs et marcheurs invités à garder l’œil ouvert

Le SPVG demande à la population, particulièrement aux chasseurs et marcheurs, de contribuer aux efforts de recherche en gardant l'oeil ouvert dans les boisés et près des cours d’eau.

On demande à la population toute entière de l’Outaouais et du Québec d’ouvrir l’œil pour qu’on retrouve M. Desrosiers, a indiqué la porte-parole du SPVG, Renée-Anne St-Amant. Une chose est à retenir, M. Desrosiers se déplace en voiture. [Il] pourrait se retrouver partout au Québec actuellement, a-t-elle ajouté.

Rappelons que la Sûreté du Québec (SQ) avait effectué des recherches aériennes le 11 septembre dernier dans le secteur de Buckingham et ses environs.

Les policiers du SPVG ont aussi mené des recherches terrestres et ratissé les routes de Gatineau. Le Service de la sécurité publique de la MRC des Collines-de-l’Outaouais a aussi mené des recherches sur son territoire pour tenter de le retrouver.

Le corps policier explique ne pas avoir reçu de nouvelles informations depuis. L’enquête se poursuit.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.