•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux CF-18 de Bagotville ont intercepté un aéronef russe en Roumanie

UN CF-18 décolle.

Un avion de chasse CF-18 décolle de la base aérienne de Bagotville.

Photo : La Presse canadienne / Andrew Vaughan

Radio-Canada

Deux CF-18 de la base des Forces canadiennes de Bagotville qui participent à l'opération Reassurance en Roumanie ont intercepté un aéronef russe qui volait près de cet espace aérien.

Il s'agit de la première interception de la Force opérationnelle aérienne depuis le début de la mission amorcée plus tôt en septembre.

Les chasseurs ont été envoyés d'urgence, le 23 septembre, après que l'appareil SU‑27 Flanker russe ait été détecté. Les pilotes de chasse canadiens ont surveillé l’aéronef jusqu’à ce qu’il quitte la zone.

Nous avons fait exactement ce qu’on attend des pilotes canadiens de la Force opérationnelle aérienne en Roumanie, c’est‑à‑dire assurer l’intégrité de l’espace aérien de notre allié au sein de l’OTAN, la Roumanie. À notre retour de l’interception, toute la Force opérationnelle aérienne était revigorée. C’est pour ça que nous sommes ici et le moral est bon quand on peut utiliser nos compétences pour une mission aussi importante que le renforcement de la présence policière aérienne. Je suis immensément fier de mon équipe, dont le travail acharné a rendu possible la conduite simultanée de missions d’assurance et de dissuasion pour l’OTAN, surtout si tôt dans notre déploiement, a mentionné par le biais d'un communiqué le lieutenant-colonel David McLeod, commandant de la Force opérationnelle aérienne en Roumanie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !