•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une étape de plus pour l’élargissement de l’autoroute 50

Des voitures circulent sur un tronçon de l'autoroute 50 à deux voies.

Plusieurs accidents sont survenus sur l'autoroute 50 au cours de l'été.

Photo : Radio-Canada

Le gouvernement du Québec a annoncé vendredi la publication d'un appel d'offres en lien avec le projet de bonification de l'autoroute 50 entre L'Ange-Gardien et Mirabel.

L’annonce a été faite par la ministre responsable des Affaires autochtones et ministre responsable de la région des Laurentides, Sylvie D'Amours, et la députée d'Argenteuil, Agnès Grondin, au nom du ministre des Transports du Québec.

Selon la ministre D’Amours, le dépôt du projet de loi concernant l'accélération de certains projets d'infrastructure le 23 septembre à l'Assemblée nationale ferait en sorte que les travaux d’un tronçon entre Mirabel Lachute pourraient commencer en 2022.

Les appels d’offres pour ce projet comprennent la séparation des chaussées, le doublement des voies pour les sections à chaussée unique, ainsi que la construction d'une nouvelle chaussée au nord de la chaussée existante.

Sylvie D'Amours assis à une table devant un drapeau du Québec.

Sylvie D'Amours, ministre responsable des Affaires autochtones et ministre responsable de la région des Laurentides.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Le tronçon entre Mirabel et Lachute connaît un problème de sécurité et il est primordial de corriger la situation.

Sylvie D’Amours, ministre responsable de la région des Laurentides

Selon le ministère des Transports du Québec (MTQ), la réalisation du tronçon entre Lachute et Mirabel est priorisée en raison de problèmes de sécurité qui y ont été constatés et du débit de circulation élevé.

L’appel d’offres porte entre autres sur la réalisation de différentes études d’avant-projet et la réalisation de plans et devis préliminaires et définitifs permettant de lancer les appels d’offres pour la construction, explique la ministre D’Amours.

Selon la députée d'Argenteuil, Agnès Grondin, entre 10 000 et 25 000 véhicules circulent chaque jour sur l'autoroute 50 entre L'Ange-Gardien et Mirabel.

L’amélioration de l’autoroute 50 est une nécessité, soutient Mme Grondin.

Par voie de communiqué, le ministre des Transports, François Bonnardel, parle de l’importance de sécuriser la route sur toute sa longueur.

Le tronçon entre Mirabel et L'Ange-Gardien connaissait un problème de sécurité, et il était primordial de corriger la situation. L'octroi de ce mandat va nous permettre de poursuivre la préparation du projet en vue de sa réalisation, écrit le ministre Bonnardel.

Des câbles séparent les 2 voies de l'autoroute 50.

Des câbles séparent désormais une portion de l'autoroute 50, en Outaouais.

Photo : Radio-Canada / Jérôme Bergeron

La 50 entre Gatineau et L'Ange-Gardien

Pour sa part, le ministre responsable de la région de l’Outaouais, Mathieu Lacombe a fait le point sur des travaux qui doivent débuter à Gatineau.

En parallèle du projet majeur, le travail se poursuit en vue d'élargir l'autoroute entre Gatineau et L'Ange-Gardien. Le début des travaux est toujours prévu pour le printemps 2021.

Mathieu Lacombe, ministre responsable de la région de l’Outaouais

D'ici là, la glissière flexible à haute tension qui a été mise en place cet été sera maintenue, ajoute le ministre Lacombe. À ce jour, pas moins de sept véhicules ont été retenus par celle-ci. Nous continuerons à suivre avec attention les résultats de ce projet pilote.

En février, le ministère des Transports du Québec confirmait que l’élargissement de ce tronçon de 7 kilomètres de l’autoroute 50 coûterait entre 10 et 25 millions de dollars.

Entre L'Ange-Gardien et Mirabel, l'autoroute 50 est principalement composée de voies contiguës, soit une voie par direction.

Avec des informations de Dominique Degré

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !