•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les gens d'affaires de l'Outaouais lancent un appel à la solidarité

Un homme procède à un achat avec une carte de crédit.

La communauté de gens d’affaires de l’Outaouais rappelle l'importance d'acheter local et de respecter les mesures en place.

Photo : iStock

Radio-Canada

La communauté de gens d’affaires de l’Outaouais se mobilise afin d’éviter une seconde fermeture des commerces, alors que la seconde vague de COVID-19 est amorcée.

Dans une lettre ouverte envoyée vendredi, un vingtaine d’acteurs principalement du secteur économique de la région ont parlé d’une seule voix pour en appeler à la solidarité des résidents. 

Les différents paliers gouvernementaux ont mis en place des mesures pour venir en aide aux entreprises, mais ces dernières sont dans bien des cas insuffisantes. Pour assurer leur survie, nos PME ont besoin de l’appui des gouvernements, mais aussi, et surtout, de la population, peut-on lire dans la lettre.

Respect des consignes

Les signataires rappellent l’importance d’une part d’acheter local, mais le message va plus loin. Le regroupement encourage la population à suivre à la lettre les consignes de santé publique afin d’éviter d’en arriver à une deuxième fermeture des commerces ; un scénario catastrophe pour plusieurs d’entre eux.

Si on fermait l’économie comme on l’a fait, c’est presque 430 entreprises en Outaouais qui pourraient fermer ou disparaître à court terme, avec les emplois qui viennent avec, a déclaré Anne-Marie Trudel, directrice générale de l’Espace d’accélération et de croissance de l’Outaouais, en entrevue à l'émission les Matins d'ici.

S’il fallait qu’il y ait une autre fermeture, ça aurait un impact désastreux sur le PME

Anne-Marie Trudel, directrice générale de l’Espace d’accélération et de croissance de l’Outaouais

Mme Trudel insiste sur le fait que chacun a le pouvoir de changer le cours des choses avec des gestes posés au quotidien. Il en va de la survie de plusieurs commerces locaux, estime-t-elle.

Ensemble, en posant des gestes, on continue à la fois de soutenir la santé des gens et à la fois celle des PME, rappelle la directrice générale de l’Espace d’accélération et de croissance de l’Outaouais.

En plus de plusieurs acteurs du secteur économique de la région, des élus dont le maire de Gatineau, Maxime Pednaud-Jobin, le président de la Chambre de commerce de Gatineau, Pierre Samson, le préfet de la MRC de Papineau, Benoît Lauzon, la préfète de la MRC des Collines-de-l’Outaouais, Caryl Green ont signé la lettre, ainsi que le directeur général de la MRC de Pontiac, Bernard Roy.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !