•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’ACF a tenu sa dernière assemblée des députés avant les élections

Une vingtaine de personnes sont autour d'une table et assistent à une présentation vidéo.

Les députés de l'Assemblée communautaire fransaskoise se sont rencontrés samedi matin, en visioconférence (archives).

Photo : Radio-Canada / Pascale Langlois

Les députés de l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF) se sont rencontrés  samedi matin, par vidéoconférence, à l’occasion de la 121e Assemblée des députés communautaires (ADC).

Cette réunion était la dernière avant les prochaines élections de l’ACF, prévues le 30 novembre. En ce sens, l’assemblée était l’occasion, pour les élus, d’offrir un bilan personnel de leur mandat; un merci sincère a été offert aux personnes qui ne se représenteront pas à la prochaine élection, explique l’ACF dans un communiqué.

Au cours de la matinée, les discussions se sont concentrées sur plusieurs sujets touchant le coeur de la communauté fransaskoise, à l’image de l’intimidation et de la cyberintimidation. Les députés ont mandaté le secrétariat provincial de l’ACF à poursuivre sa recherche sur la question de l’intimidation et d’entreprendre des démarches concrètes pour sensibiliser, former et créer une solidarité dans la communauté fransaskoise, détaille l’ACF.

Il n’y a pas de place pour l’intimidation et le manque de respect entre les personnes dans une communauté comme la nôtre, déjà très fragilisée par sa réalité de minorité linguistique.

Denis Simard, président de l’ACF

Lors de cette réunion, les députés ont aussi pu échanger sur l’évaluation et le renouvellement du Plan de développement global de la communauté fransaskoise 2020-2030. L’évaluation de ce plan a pris du retard à cause de la pandémie de COVID-19.

Toutes les consultations qu’on avait prévues dans les communautés étaient supposées avoir lieu au cours des derniers trois, quatre, cinq mois. Donc, il y a un mécanisme de consultation qui va être mis en place qui va être beaucoup plus de mode électronique, qui va permettre qu’on avance vers la fin 2020-2021, détaille Denis Simard.

L’Assemblée a aussi pu évoquer le volet de l’éducation et notamment de l’avenir de l’Académie Rivier de Prince Albert. Selon Denis Simard, le rapport de la tierce partie commandé par la province en juin dernier est à veille d’être fini dans son analyse.

Mais dû à l’imminente période électorale provinciale, Denis Simard dit ne pas savoir si une annonce pourra être réalisée en amont de ces élections : Ce à quoi je m’attends, c’est qu’au minimum, après la période électorale, en assumant que le ministre de l’Éducation ne change pas [...], c’est qu’on aura des réponses très rapides.

Enfin, les députés ont adopté une nouvelle démarche pour encadrer la réception et le traitement des futures demandes d’appui formel, adressées à l’ACF pour des nominations à des fonctions publiques ou des nominations pour des prix de mérite. Un nouveau comité sera mandaté par l’ADC pour recevoir, étudier et donner une opinion sur ces demandes, selon le communiqué de l’ACF.

La prochaine Assemblée des députés communautaires devrait prendre place en décembre 2020, lors de la tenue de la première réunion organisationnelle qui rassemblera une nouvelle cohorte de députées et de députés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !