•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le nombre de cas de COVID-19 explose à Québec

Des infirmières discutent.

Du personnel médical procède à des prélèvements dans une clinique mobile.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Autre jour, autre record de nouveaux cas de COVID-19 dans la région de la Capitale-Nationale. Le bilan publié vendredi fait état de 132 nouvelles contaminations, soit près de 30 % de plus que la veille.

La flambée du nombre de cas semble vouloir se poursuivre dans la région. Toute la semaine, les tests de dépistage ont permis de confirmer plus de 90 nouveaux cas chaque jour.

La situation est plus stable en Chaudière-Appalaches, avec 38 nouveaux cas de la maladie recensés vendredi.

Les deux régions sont en alerte modérée, en zone orange, depuis le début de la semaine. Le nouveau directeur de santé publique pour la Capitale-Nationale, le Dr André Dontigny, ne cache d'ailleurs pas son inquiétude.

S'il advient que cette situation-là continue à ne pas être suffisamment en maîtrise, oui clairement il va falloir penser à d'autres mesures, prévient le médecin qui travaille depuis 27 ans dans le domaine de la santé publique. Il souligne que dans le dernier mois seulement, la région a cumulé 40 % de tous les cas depuis le début de la pandémie.

Le Dr André Dontigny est le nouveau directeur de santé publique pour la Capitale-Nationale.

Le Dr André Dontigny est le nouveau directeur de santé publique pour la Capitale-Nationale.

Photo : Radio-Canada

Le bilan de cette dernière semaine est le plus lourd bilan dans la Capitale-Nationale.

André Dontigny, directeur de santé publique au CIUSSS de la Capitale-Nationale

Tout comme l'a fait le ministre de la Santé depuis le début de la semaine, André Dontigny invite tous les résidents de Québec à passer la fin de semaine à l'intérieur de leur bulle familiale, en évitant un maximum de contacts sociaux.

Commerces fermés

À Québec, la hausse du nombre de cas recensés chaque jour se fait sentir dans de nombreux commerces. En guise d’exemple, la poissonnerie Raymond Desbois, le bar Bateau de nuit, le bar Nelligan et le marché d’alimentation le Crac aliments sains ont annoncé cette semaine qu’ils devaient fermer temporairement.

L'enseigne du Crac aliments sains, un marché d'alimentation de la rue Saint-Jean.

Le marché d'alimentation le Crac, située sur la rue Saint-Jean à Québec, a fermé temporairement ses portes en raison d'un cas de COVID-19 dépisté chez un employé.

Photo : Radio-Canada

Il n’y a pas nécessairement d’éclosion dans ces milieux de travail. De nombreux propriétaires ont décidé de fermer de manière préventive le temps que leurs employés passent un test de dépistage parce qu’un d’entre eux a contracté la maladie, ou encore parce qu’un client ayant obtenu un résultat positif avait fréquenté l’endroit.

La copropriétaire du Crac, Brigitte Larabée, souligne qu'un seul de ses employés est tombé malade en milieu de semaine. Il a reçu un résultat positif à la COVID-19 et elle se demande maintenant à quel moment elle pourra rouvrir son commerce.

On sait pas si on peut rouvrir, s'il faut tous aller se faire tester. Personne a des symptômes. On attend d'avoir des nouvelles [de la santé publique], raconte-t-elle en déplorant les très longs délais avant d'obtenir de l'information.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !