•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux noeuds coulants découverts sur un chantier à Toronto

Un ouvrier regarde le chantier.

Un ouvrier devant le futur site du centre de soins aux patients Ken et Marilyn Thomson de l'Hôpital Michael Garron, à Toronto

Photo : CBC/Martin Trainor

CBC News

Deux nouveaux noeuds coulants ont été retrouvés sur un chantier de construction sur la propriété de l'Hôpital Michael Garron, situé dans l’est de Toronto, cette semaine, a confirmé vendredi matin le haut responsable de l'Hôpital.

Ces derniers incidents surviennent après la découverte de cinq noeuds coulants sur quatre chantiers différents à Toronto - dont deux à cet hôpital - en juin et juillet.

Ces actes de racisme méprisables ne reflètent pas notre communauté hospitalière. Même si nous ne laisserons pas les incidents de haine nous définir, nous dénoncerons ces actes insidieux chaque fois qu'ils se produisent, a déclaré Sarah Downey, PDG de l'hôpital, dans un courriel.

Mme Downey et un porte-parole d'EllisDon Corp, la société qui gère le chantier, ont déclaré que la police avait été informée de la présence des noeuds coulants découverts jeudi.

Nous travaillerons avec le Service de police de Toronto pour nous assurer que quiconque est responsable de cet acte soit identifié et poursuivi. Le racisme anti-Noirs n'a pas sa place dans notre hôpital ou ailleurs dans notre communauté et il ne sera jamais toléré, a écrit Sarah Downey.

Elle a déclaré qu'après les incidents de juin, il y avait eu une vague de soutien de la part des employés, des résidents et des entreprises locales.

Ces noeuds sont un geste épouvantable, a réagi le premier ministre, Doug Ford, lors d'une conférence de presse vendredi. On a une tolérance zéro, nous allons trouver cette personne [qui les a installés] et la traduire en justice.

La clôture qui entoure le chantier a été couverte de messages antiracistes et une cérémonie de guérison a été organisée avant la mise en place de la poutre structurelle finale.

Elle a ajouté que les noeuds trouvés cette semaine soulignent un problème systémique.

Un noeud coulant dans un immeuble en construction

Un des noeuds coulants découverts cette année, sur un chantier situé rue Bay, en juin

Photo : Photo offerte par la police de Toronto

Bien que nous ayons été rassurés par les efforts déployés par EllisDon et d'autres pour lutter contre le racisme dans l'industrie de la construction, il est clair qu'ils doivent faire mieux, a-t-elle poursuivi.

Dustin Luchka, porte-parole d'EllisDon, a déclaré à CBC News que la direction de l'entreprise s'adressera aux travailleurs du chantier aujourd'hui et que les travailleurs ont accès à des conseillers s'ils ont besoin de soutien.

Luchka a ajouté qu'EllisDon avait précédemment embauché le cabinet d'avocats Rubin Thomlinson pour enquêter sur les incidents précédents et pour conseiller sur les moyens de lutter contre le racisme anti-Noirs au sein de l'entreprise.

Nous condamnons fermement tous les actes de racisme et nous soutenons nos employés noirs, les travailleurs sous-traitants et les membres de la communauté locale, a-t-il déclaré.

La police a confirmé à la fin du mois de juillet qu'elle enquêtait sur les incidents antérieurs en tant que possibles crimes haineux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !