•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas de vaccination massive contre la grippe en Abitibi-Témiscamingue

Une infirmière vaccine une personne âgée.

La stratégie du CISSS-AT est d'essayer de vacciner les personnes vulnérables lors de leurs visites médicales.

Photo : iStock

Radio-Canada

Il n'y aura pas de vaccination de masse contre la grippe saisonnière cet automne en Abitibi-Témiscamingue.

Les autorités de la santé veulent éviter que plusieurs personnes se rassemblent au même endroit en cette période de pandémie de COVID-19.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue (CISSS-AT) mise plutôt sur la vaccination des personnes les plus vulnérables, soit les personnes âgées ou avec des maladies chroniques.

La stratégie est d'essayer de vacciner ces personnes lors de leurs visites médicales. On regarde à la clinique de diabète comment on peut, quand ils viennent consulter, les vacciner. Ça peut être au GMF ou dans la clinique médicale, ça peut être, pour les gens qui présentent des maladies pulmonaires chroniques, quand ils vont venir voir leur inhalothérapeute qu'on va pouvoir leur offrir la vaccination. Donc, on va tenter de vacciner les gens là où ils se trouvent quand ils viennent déjà consulter les services ou quand ils ont accès à nos services, explique la présidente-directrice générale du CISSS-AT, Caroline Roy.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !