•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : le maire de Granby vise avoir un centre de dépistage le mois prochain

Une affiche d'une unité mobile de dépistage de la COVID-19, à Granby.

Une unité mobile de dépistage avait été installée à l'école secondaire de la Haute-Ville, à Granby, en juin dernier (archives).

Photo : Radio-Canada / Martin Bilodeau

Radio-Canada

Le maire de Granby, Pascal Bonin, a bon espoir qu'un centre de dépistage de la COVID 19 s'installe bientôt dans sa ville. Il croit que les conditions sont réunies pour en avoir un au début du mois prochain.

Je vise toujours la date du 1er octobre pour avoir le centre de dépistage. Avec ce qui se passe un peu partout, ça devient de plus en plus nécessaire, explique-t-il en entrevue avec Radio-Canada Estrie.

Granby a une poche de pauvreté assez grande. Pour les gens qui voyagent à pied, en vélo ou en transports en commun, ça devient difficile de se rendre à Bromont. Sans compter que le centre de Bromont est congestionné.

Pascal Bonin, maire de Granby

Pascal Bonin indique que deux endroits proposés par la Ville ont été visités par la santé publique en Estrie, mercredi, en vue d’y installer un centre de dépistage. Il s’agit du chalet des patineurs du lac Boivin et le tennis Saint-Luc.

C’est à eux de regarder ce qui comble leurs besoins, mais on voit que les choses [se mettent] en branle, indique Pascal Bonin.

Ce dernier pense que délocaliser le centre de Granby vers Bromont a été une erreur. Je pense qu’on est en voie de la corriger, lance-t-il.

Il y a deux semaines, le conseil municipal de Granby avait d'ailleurs voté une résolution pour avoir un centre de dépistage sur son territoire.

Éclosion à l’hôpital de Granby

La santé publique a recensé, mercredi, une éclosion à l’hôpital de Granby. Moins de 5 personnes y ont été infectées par la COVID-19.

Toutes les visites au sixième étage de l'hôpital de Granby sont présentement interdites. Du personnel et des patients qui s'y trouvent pour des soins de courte durée ont reçu un résultat positif à la COVID-19.

Depuis mardi, un dépistage massif a lieu sur cet étage en raison de l’éclosion.

Un employé du CHSLD d'Youville infecté

La santé publique a confirmé, jeudi, qu'un employé du CHSLD d'Youville avait contracté la COVID-19. L'établissement a été placé sous surveillance.

Par ailleurs, dans son bilan quotidien, la santé publique de l'Estrie rapporte 25 nouvelles infections au nouveau coronavirus, jeudi.

Sept nouveaux cas se trouvent à Sherbrooke, alors que les régions de la Pommeraie, de la Haute-Yamaska, de Memphrémagog et du Granit comptent toutes cinq cas et moins.

Une seule personne est hospitalisée dans la région en raison de la COVID-19. On ne dénombre pas de patient aux soins intensifs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !