•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Six événements à ne pas manquer au Festival du film black

Une femme noire tend devant elle l’objectif d’une caméra.

Plusieurs réalisatrices participeront à une discussion sur les femmes noires derrière la caméra.

Photo : Festival du film black de Montréal

Radio-Canada

Discussion sur la place des personnes noires dans l’industrie du cinéma, films pour les jeunes et un seul événement en personne sont parmi les activités à retenir dans la programmation du Festival international du film black de Montréal (FIFBM), qui a pris son envol le 23 septembre.

Comme pour la majorité des festivals, tous les événements, sauf une présentation, vont se dérouler en ligne. Voici ceux à ne pas manquer.


Les films d’ouverture et de clôture

  • The Cuban, de Sergio Navarretta
    Lorsqu’une jeune femme obtient son premier emploi dans une maison de soins, son amitié inattendue avec Luis, un musicien cubain âgé, va raviver son amour de la musique et changer sa vie pour toujours.
  • Black Boys, écrit et réalisé par Sonia Lowman
    Un film documentaire sur l’humanité des hommes et des garçons noirs aux États-Unis.

Le FIFBM dans les Quartiers

  • Cet événement permettra à des jeunes de Montréal-Nord de voir deux films : Mahalia Melts in the Rain, de Carmine Pierre-Dufour et Emilie Mannering, et Briser le code, de Nicolas Houde-Sauvé. Ces projections seront suivies d’une discussion avec Fabrice Vil et Carmine Pierre-Dufour.
    L’événement est gratuit, mais les places, limitées à 50, doivent être réservées. Le 25 septembre à 19 h à la Maison culturelle et communautaire de Montréal-Nord.

Des discussions sur Facebook

  • Où est l’argent? Comment les créatrices, créateurs, productrices et producteurs noirs peuvent accéder au financement de façon équitable? Avec Kathleen Beaugé et Marie-France Godbout de Téléfilm Canada, Johanne Larue de la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC), Laurent Rozencwajg du Conseil des arts et des lettres du Québec, Marie-Anne Raulet du Conseil des arts de Montréal, et Laura Jeanne Lefave du Conseil des arts du Canada. Le 2 octobre à 16 h.
  • Les femmes noires derrière la caméra avec les réalisatrices Carmine Pierre-Dufour, Miryam Charles et Marilyn Cooke. Le 1er octobre à 16 h.

La programmation jeunesse

  • Plusieurs films pour les plus jeunes seront diffusés en ligne, dont le court-métrage de fiction La ligue oubliée. On y raconte l’histoire du jeune et talentueux hockeyeur Josh Crooks qui évolue dans un sport où les personnes noires sont systématiquement sous-représentées.

Les films peuvent être regardés en ligne en achetant un laissez-passer (Nouvelle fenêtre), offert à 49 $. Les discussions auront lieu en direct sur Facebook et seront accessibles sans frais.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !