•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plusieurs rassemblements d’élèves du secondaire constatés à Trois-Rivières

Un groupe d'adolescents marchant sur un trottoir et vu de dos.

Des rassemblements d'élèves de niveau secondaire sont observés en Mauricie comme dans plusieurs autres régions de la province.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Des jeunes du secondaire sont nombreux à briser les règles sanitaires, notamment sur l’heure du midi.

La situation se constate notamment au Collège de l’Horizon à Trois-Rivières, où des jeunes sentent le besoin d'échapper à la surveillance des responsables dans les cours d’école, en se regroupant dans un parc voisin.

Même chose au Séminaire Saint-Joseph, aussi à Trois-Rivières, où des jeunes se réunissent par dizaines dans les environs de l’école.

À qui revient la responsabilité de faire respecter la distanciation physique?

Questionné à ce sujet, le Centre des services scolaire du Chemin-du-Roy dit faire de la sensibilisation dans les classes et avoir la responsabilité des jeunes sur les terrains de l’école, mais pas à l’extérieur.

Au Centre des services scolaire de l’Énergie, on se dit conscient de la problématique. La direction générale a d’ailleurs doublé les effectifs de surveillance dans les cours d’école en début d’année.

Pour ce qui est des rassemblements hors des écoles, le Centre prévoit envoyer une lettre aux parents la semaine prochaine dans une approche de collaboration et de responsabilité partagée.

Une telle lettre adressée aux parents a été envoyée mercredi par le CSS de Portneuf. On y écrit notamment que les jeunes contrevenants s’exposent à une amende pouvant aller jusqu’à 560 $ pour une première infraction.

Avec les informations de Marie-Ève Trudel.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !