•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des responsables de services de garde manifestent

Des éducatrices tiennent une banderole juste avant la manifestation.

Une quarantaine d'éducatrices ont manifesté dans les rues de l'arrondissement de La Baie.

Photo : Radio-Canada / Catherine Gignac

Radio-Canada

Plus de 40 responsables de services de garde en milieu familial ont tenu un rassemblement dans l’arrondissement de La Baie jeudi avant-midi.

Ces travailleuses affiliées à la Confédération des syndicats nationaux (CSN) ont ensuite manifesté dans les rues. Elles se sont ainsi jointes à un mouvement provincial de grève d'une durée de 24 heures.

Ces éducatrices réclament notamment une meilleure rémunération.

Selon la présidente des responsables de services de garde en milieu familial du Saguenay-Lac-Saint-Jean syndiquées à la CSN, Marie-Christine Boies, elles aimeraient gagner un salaire légèrement supérieur à 16 $ de l'heure.

Des éducatrices manifestent avec des pancartes.

Les éducatrices en milieu familial réclament notamment une meilleure rémunération.

Photo : Radio-Canada / Catherine Gignac

Mme Boies précise que plusieurs éducatrices abandonnent la profession, car elles en ont assez d'avoir de la difficulté financièrement.

Juste pendant la pandémie, on a 15 milieux qui ont fermé à La Baie. C’est beaucoup. Puis il y a beaucoup de tendances à dire : "Je vais aller travailler ailleurs. Je vais avoir un meilleur salaire ailleurs". On essaie de garder nos filles parce que c’est important. Nos tout-petits ont besoin de nous, donc on veut garder nos milieux ouverts, indique-t-elle.

Dans ce dossier, les pourparlers entre les négociateurs syndicaux et ceux du ministère québécois de la Famille doivent reprendre vendredi en compagnie d'un médiateur.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !