•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les expatriés de la LHJMQ : Olivier-Luc Haché et Simon Maltais

Olivier-Luc Haché dans son uniforme des Huskies de Rouyn-Noranda

Olivier-Luc Haché dans son uniforme des Huskies de Rouyn-Noranda

Photo : Facebook: Olivier Haché

Radio-Canada

Simon Maltais et Olivier-Luc Haché jouent tous les deux pour des équipes du Québec dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Pandémie oblige, ils resteront au Québec pour l'entièreté de la saison.

Partie deux de la série Nos expatriés de la LHJMQ.

Simon Maltais s'aligne avec l'Océanic de Rimouski pour la première fois de sa jeune carrière. Olivier-Luc Haché, lui, terminera sa carrière dans la LHJMQ cette année quatre ans après avoir été repêché par les Huskies de Rouyn-Noranda.

Simon Maltais, 17 ans, défenseur de l'Océanic de Rimouski.

Simon Maltais, 17 ans, défenseur de l'Océanic de Rimouski.

Photo : Courtoisie: OCÉANIC de Rimouski

Simon Maltais, défenseur, Océanic de Rimouski

  • 17 ans, originaire de Moncton
  • Choisi en 14e ronde, 248e au total par l'Océanic de Rimouski au repêchage de 2019
  • Équipe mineure : Rothesay Netherwood School

Simon Maltais est comme on dit passé « sous le radar » dans sa carrière mineure. Recruté très tard dans le repêchage de 2019, il n'en demeure pas moins qu'il entend bien faire sa place avec l'équipe.

Même si, à Rimouski, il est presque à la porte de sa province natale, cette porte est bien fermée pour la saison 2020-21 en raison de la pandémie. Mais le défenseur ne s'en fait pas. Il est habitué d'être loin de la maison. Depuis 2017, il a joué consécutivement dans des académies de hockey en Ontario, en Nouvelle-Écosse et à Rothesay au Nouveau-Brunswick.

Pour son entraîneur, Serge Beausoleil, Simon est l'exemple parfait que le rang de sélection au repêchage n'est pas garant de l'avenir d'un joueur. C'est un joueur qu'on avait beaucoup aimé voir jouer à Rothesay et sur lequel on fondait beaucoup d'espoir et quand on a réussi à le convaincre de venir jouer pour nous, on était très content.

Simon, ça va plus loin que de le garder avec nous. Moi je pense que ça va devenir un défenseur dominant dans le circuit à court ou moyen terme.

Serge Beausoleil, entraîneur-chef de l'Océanic de Rimouski
Olivier-Luc Haché, 19 ans, attaquant des Huskies de Rouyn-Noranda

Olivier-Luc Haché, 19 ans, attaquant des Huskies de Rouyn-Noranda

Photo : Facebook: Olivier Haché

Olivier-Luc Haché, attaquant, Huskies de Rouyn-Noranda

  • 19 ans, originaire de Savoie Landing
  • Choisi en 13e ronde, 226e au total par les Huskies de Rouyn-Noranda au repêchage de 2016
  • Équipe mineure : Rothesay Netherwood School

Olivier-Luc Haché ne l'a pas eu facile dans son parcours avec les Huskies. Il a fait la navette entre  »le grand club » et son équipe mineure de Rothesay à sa première année, et à sa deuxième année, il s'est retrouvé la plupart du temps avec le Blizzard d'Edmundston.

Il a fini par se faire une place plus définitive avec l'équipe abitibienne à sa troisième campagne, en 2019-20, disputant 59 rencontres dans la LHJMQ. Pour son entraîneur Mario Pouliot, c'est un exemple de ténacité et de loyauté. L'année qu'on a gagné [la Coupe Memorial] on l'avait retourné à Edmundston quand on a fait les acquisitions de Côté, Teasdale et Dobson. L'entraîneur raconte qu'Olivier-Luc avait continué à suivre son équipe, même sans en faire partie pour les grands honneurs.

Cette année sera vraisemblablement sa dernière dans la LHJMQ, et avec des jeunes joueurs des Maritimes, il fait un peu office de mentor. C'est sûr que c'est pas toujours facile de venir à Rouyn-Noranda à 16 ans. J'essaye de les rendre à l'aise le plus possible. J'ai [Dylan] Gill dans ma pension alors je peux l'aider et lui montrer la [Huskies] way.

Le jeune homme avoue que c'est décevant de ne pas pouvoir jouer dans sa province pour sa dernière saison, mais sans aucun doute, il fait écho à tous ses autres compatriotes dans son amour du jeu.

Je me compte quand même chanceux de pouvoir jouer mon année de 20 ans. Avec toutes les circonstances, je pensais pas que j'allais pouvoir jouer cette année.

Olivier-Luc Haché, attaquant des Huskies de Rouyn-Noranda

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !