•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Spinosaurus aegyptiacus avait bel et bien un mode de vie aquatique

Représentation artistique de deux Spinosaurus aegyptiacus dans un cours d'eau.

Deux Spinosaurus aegyptiacus pêchent dans un cours d'eau (illustration artistique).

Photo : Davide Bonadonna

Radio-Canada

La découverte de plus de 1200 dents de Spinosaurus aegyptiacus dans le lit de la rivière Kem Kem, qui coulait au Maroc il y a 100 millions d’années, soutient fortement la théorie selon laquelle ce prédateur de 15 mètres de long passait la majeure partie de ses journées dans l’eau.

Le paléontologue britannique David Martill et ses collègues de l’Université de Portsmouth pensent que leur découverte met un terme au débat entourant le mode de vie du plus grand dinosaure carnivore de tous les temps. L’animal n’était pas, selon eux, un prédateur terrestre, mais bien un prédateur essentiellement aquatique.

Illustration artistique montrant un Spinosaurus aegyptiacus dans un cours d'eau.

Reconstitution artistique d'un Spinosaurus aegyptiacus dans un cours d'eau.

Photo : iStock

Ses dents fossilisées représentent 45 % de toutes celles qui ont été trouvées dans la rivière préhistorique, expliquent les scientifiques dans un communiqué publié par l’Université.

Nos recherches permettent de confirmer que cet endroit (la rivière) est bien celui où ce gigantesque dinosaure vivait, mais également où il mourait. Nos résultats sont tout à fait cohérents avec l’idée qu’il était un véritable monstre aquatique.

Chercheurs

Encore récemment, les paléontologues pensaient que ce dinosaure vivait exclusivement sur la terre. Cependant, la découverte d’une première queue de l’animal plus tôt cette année a montré que le Spinosaurus était bien adapté à un mode de vie aquatique.

L’abondance des dents du Spinosaurus (dans le lit de la rivière Kem Kem) par rapport aux autres dinosaures est le reflet de leur mode de vie aquatique.

David Martill

Selon le Pr Martill, le Spinosaurus ne visitait pas la rivière seulement pour s’y abreuver ou se nourrir sur ses rives.

Avec une telle abondance de dents de Spinosaurus, il est fort probable que cet animal vivait principalement dans la rivière plutôt que sur ses rives, poursuit son collègue Thomas Beevor.

Des restes de Spinosaurus aegyptiacus ont été découverts pour la première fois il y a environ 100 ans en Égypte.

Le détail de ces travaux est publié dans le Cretaceous Research journal  (Nouvelle fenêtre)(en anglais).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !