•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un fonds de relance pour soutenir les petites entreprises du Pontiac

Des devantures de commerce sur la rue Principale à Shawville.

La MRC de Pontiac a débloqué une enveloppe de 70 000 $ afin d’aider les commerces locaux à s’adapter aux nouvelles réalités économiques provoquées par la COVID-19.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La MRC de Pontiac a lancé cette semaine un nouveau plan de relance afin de soutenir les petites entreprises locales dans le contexte de pandémie.

La MRC a débloqué une enveloppe de 70 000 $ afin d’aider les commerces locaux à s’adapter aux nouvelles réalités économiques provoquées par la COVID-19.

Les entreprises admissibles pourront recevoir jusqu’à 5 000 $ en subvention non remboursable pour amorcer des changements dans leur organisation, notamment pour stimuler les ventes en ligne. 

Beaucoup de nos entreprises ont reconnu la nécessité de changer de stratégie afin de se maintenir à flot durant la crise, a constaté Cindy Phillips, directrice du développement économique de la MRC de Pontiac. Notre priorité est d'offrir un soutien à nos entreprises locales de toutes les manières possibles.

Un soutien qui arrive à point, pour Mélanie Pieschke, propriétaire de Jolie Folie Boutique, un commerce de vêtements pour femmes à Shawville. Cette dernière a constaté une transition de ses ventes vers le Web au cours des derniers mois. 

Mélanie Pieschke est dans son commerce.

Mélanie Pieschke, propriétaire de Jolie Folie Boutique, un commerce de vêtements pour femmes à Shawville, estime devoir investir plus pour son volet de ventes en ligne pour faire face à la crise.

Photo : Radio-Canada

J'essaye de survivre avec ma petite entreprise. De plus en plus, on fait de la vente en ligne. La boutique en ligne devient de plus en plus importante. On doit investir en marketing et s’outiller pour le commerce en ligne, car on ne sait jamais quand les portes vont fermer, note Mme Pieschke.

Économie locale fragilisée

Yvon Girard, propriétaire du restaurant Francoeur Steakhouse à Mansfield-et-Pontefract tire le diable par la queue depuis le début de la pandémie. Le restaurateur installé sur la rue principale a dû fermer son établissement pendant trois mois. Ce dernier estime que la COVID-19 est venue ébranler une économie locale déjà fragilisée par l’exode de la main d’œuvre notamment. 

Ça fait des années que le Pontiac s’appauvrit et là, il nous arrive ça [la pandémie]. C’est très difficile. On avait pas besoin de ça. Ça fait des années que nous demandons du financement. On en a besoin. Pour des entreprises comme nous, dans le Pontiac, on est obligés de prendre tout ce qui passe, a-t-il commenté.

Pour se qualifier, les propriétaires doivent tenir un commerce qui emploie dix employés ou moins à temps plein et faire des affaires depuis plus d’un an dans la MRC de Pontiac. 

« Le projet doit décrire comment les fonds seront utilisés pour faire pivoter les pratiques commerciales existantes afin de s'adapter à l'économie post COVID-19 », a indiqué la MRC de Pontiac.

Les commerçants admissibles ont jusqu'au 23 octobre pour faire la demande pour l'aide de la MRC de Pontiac.

Avec les informations de Christian Milette

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !