•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Enquête sur une tentative d’enlèvement d’enfants à Saint-Léonard

Le poste de police.

Le détachement de la Gendarmerie Royale du Canada à Saint-Léonard, au Nouveau-Brunswick, enquête sur une plainte pour tentative d'enlèvement d'enfants.

Photo : Radio-Canada / Bernard LeBel

Le détachement de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) à Saint-Léonard, au Nouveau-Brunswick, cherche un homme qui aurait tenté de faire monter des enfants dans sa voiture.

Le corps policier a reçu une plainte du public à ce sujet, mercredi, vers 15 h, indique le sergent Jean-Pierre Bouchard.

C’est une plainte [...] pour un homme qui portait une casquette bleue avec un chandail bleu et qui conduisait un véhicule gris et qui s’est approché des enfants pour leur offrir des bonbons pour les faire entrer dans son véhicule, explique M. Bouchard.

Il ne s’est rien passé de plus, mais la GRC prend cette plainte au sérieux, assure-t-il.

On essaie de localiser l’individu. Il n’a pas été localisé jusqu’à présent, mais on continue nos recherches. À tout le moins [mercredi], la priorité était d’informer toutes les personnes comme les services d’école, les services de garde, la population, indique le sergent Bouchard.

Il ne croit pas que la population doit s’inquiéter pour autant. Les gens devraient juste prendre les mesures normales qu’ils prennent pour la sécurité de leurs enfants.

La direction de l’École Grande-Rivière, à Saint-Léonard, conseille aussi aux parents de resserrer la surveillance de leurs enfants et elle dit prendre elle-même les précautions nécessaires. Soyez assurés que nous serons vigilants lors des récréations à l’extérieur!, souligne-t-elle dans un communiqué.

La GRC demande à toute personne qui aurait des renseignements sur cette affaire de communiquer avec elle ou avec le service anonyme Échec au crime.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.