•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élections NB dresse le bilan du scrutin du 14 septembre

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Des gens font la file dans un stationnement. Ils sont tous à au moins deux mètres de distance.

Des électeurs font la file pour voter par anticipation le 5 septembre 2020 à Fredericton, au Nouveau-Brunswick.

Photo : La Presse canadienne / Paul Harpelle

Radio-Canada

Élections Nouveau-Brunswick, l’organisme qui gère le déroulement des processus électoraux dans la province, revient sur les défis d’organiser un scrutin général en pleine pandémie, et prépare déjà les élections municipales du printemps prochain.

L’élection générale néo-brunswickoise du 14 septembre était le premier vote de cette envergure organisé au Canada depuis le début de la pandémie.

Près de deux électeurs admissibles sur trois ont voté. Le taux de participation de 66,1 % était en légère baisse de 1,2 % comparativement à l’élection générale précédente, en 2018.

David Owens, directeur général adjoint d’Élections Nouveau-Brunswick, souligne que l’attente aux bureaux de vote a été moins longue qu'anticipée le 14 septembre.

Nous avons vu un très grand nombre d’électeurs qui ont décidé de voter avant le jour de scrutin, presque 52 %, dit David Owens. Ç’a diminué le nombre d’électeurs qui ont décidé de voter le jour du scrutin.

David Owens en entrevue

David Owens, directeur général adjoint d'Élections NB, en 2018.

Photo : Radio-Canada

Plus de 133 000 personnes, un nouveau record, ont voté par anticipation, les 5 et 8 septembre.

Le vote par la poste, plus compliqué

Pour nous, probablement le plus grand défi a été avec les votes demandés par la poste, les bulletins de vote spéciaux, dit M. Owens. C'est une grande augmentation de ces demandes.

Nous n'avons pas beaucoup de flexibilité, reconnaît M. Owens. Le processus encadré par la Loi sur les élections n’est pas facile à faire, mentionne-t-il.

Il y a beaucoup de formulaires à signer et à envoyer par la poste. C'est possible qu'il y ait une méthode qui est plus efficace. En Colombie-Britannique, par exemple, on peut faire une demande par Internet.

L’expérience néo-brunswickoise bientôt comparée

David Owens dit justement avoir partagé les leçons de l’élection du 14 septembre avec ses homologues de la Colombie-Britannique. Là-bas, le premier ministre sortant, John Horgan, a déclenché lundi une élection générale anticipée qui aura lieu le 24 octobre.

Élections NB a pu confirmer l’appétit des électeurs pour le vote qui se tient avant la journée de l’élection. Nous avons communiqué les petites choses que nous avons apprises et les choses que nous pouvons faire meilleures, relate M. Owens.

Nous avons partagé nos méthodes de travailler dans les bureaux, avec les nombres de travailleurs que nous avons dû augmenter, pour nettoyer, pour donner les masques, poursuit-il.

Place aux élections municipales

Élections NB se prépare maintenant pour les élections municipales. Elles devaient avoir lieu le 11 mai dernier à travers la province, mais elles ont été reportées au printemps 2021.

David Owens explique qu’Élections NB doit d’abord se ravitailler en masques et produits désinfectants. Presque tout l’équipement de protection commandé pour l’élection provinciale a été utilisé.

J'imagine que ça va être quelques mois, probablement deux au minimum, pour être dans une place où nous sommes très confortables, dit-il.

Les Néo-Brunswickois qui privilégient le vote par anticipation pourront compter sur cette méthode pour les municipales.

Avec le grand nombre d'électeurs qui a décidé de voter avant, c'est une des choses que nous pouvons faire facilement, ajouter de nouveaux bureaux, dit David Owens. Le vote par la poste, c'est un peu différent, car nous devons attendre les déclarations de candidatures avant d'envoyer les bulletins de vote aux électeurs [...] Nous sommes en train de vérifier et de décider comment nous pouvons faire ces tâches.

D’après le reportage de Michel Corriveau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !