•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La STQ a noté une baisse de l'achalandage à la traverse entre Matane et la Côte-Nord

Le bateau F.-A.-Gauthier au large de Matane.

344 traversées entre Matane et la Côte-Nord ont été annulées l'année passée (archives).

Photo : Radio-Canada / Luc Paradis

Radio-Canada

La Société des traversiers du Québec (STQ) a déposé mercredi son rapport annuel à l’Assemblée nationale et l’impact des déboires du navire F.-A.-Gauthier y est documenté.

Environ 25 % des 1342 traversées prévues entre Matane et la Côte-Nord, entre avril 2019 et mars 2020, ont été annulées. C’est ce qu’indique la STQ dans son rapport de gestion 2019-2020.

Selon la STQ, ces annulations sont notamment dues aux bris du F.-A.-Gauthier ainsi qu’aux conditions météorologiques.

Baisse d'achalandage

La Société indique également que ces annulations sont la cause d’une baisse d’achalandage.

L’achalandage à la traverse maritime entre Matane et la Côte-Nord a diminué de 34 % en 2019-2020 par rapport à l’année précédente.

Dans son rapport, la STQ fait aussi état d’une hausse de l’achalandage à la traverse entre Rivière-du-Loup et Saint-Siméon. Cette augmentation est probablement liée, selon la STQ, à un déplacement de la clientèle de la traverse Matane–Côte-Nord vers les autres traverses plus à l'ouest.

Pour réduire les interruptions de service à ses traverses, la STQ affirme travailler sur un plan afin d'adapter des navires dans le but de les redéployer dans son réseau. La société précise que l’acquisition du Saaremaa 1 comme navire de relève à la traverse Matane–Côte-Nord s’inscrit dans cette démarche.

Le navire Saaremaa 1 au port de Matane.

Le navire Saaremaa 1 au port de Matane (archives)

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Des bris de services également en Basse-Côte-Nord

Dans son rapport, la STQ fait aussi état d'interruptions de service aux traverses de Harrington Harbour et de Saint-Augustin.

À Harrington Harbour, plusieurs réparations sur les moteurs du navire ont entraîné 173 annulations. Un service aérien par hélicoptère a été instauré pendant les interruptions du service maritime.

Un service aérien d’urgence a aussi dû être mis en place à quelques reprises à la traverse de la rivière Saint-Augustin, en raison de bris sur l’aéroglisseur.

Une carte présentant le réseau de traverses et de dessertes maritimes de la Société des traversiers du Québec.

La STQ a déposé son rapport annuel mercredi.

Photo : Source: rapport annuel de gestion de la STQ

La STQ prévoit commencer des travaux de modernisation d’installations et d’équipements à la traverse de la rivière Saint-Augustin, en Basse-Côte-Nord, au printemps 2021.

La Société a également décidé de se doter d’un nouveau navire de transport de marchandises autopropulsé pour remplacer la barge et le remorqueur actuellement utilisés entre la pointe à la Truite et la municipalité de Saint Augustin. La construction du bateau est déjà commencée et sa première traversée est prévue pour le printemps 2021.

La Société des traversiers espère ainsi que la réfection des différentes installations permettra d’assurer une desserte maritime plus fiable pour les résidents de Saint-Augustin et de Pakua Shipu.

Avec des informations de Laurence Royer

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !