•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La COVID-19 touche 3 établissements scolaires de la région

Une classe vide avec, en avant-plan, une bouteille de désinfectant.

Des classes sont fermées en raison de l'apparition de cas de coronavirus.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Le milieu scolaire du Saguenay-Lac-Saint-Jean est touché par trois nouveaux cas de coronavirus qui ont été confirmés mercredi dans autant d’écoles : la Polyvalente des Quatre-Vents de Saint-Félicien, l’École polyvalente Arvida à Saguenay et le Cégep de Jonquière.

Le Centre de services scolaires du Pays-des-Bleuets a tenu une conférence de presse en fin d’après-midi pour faire le point sur le 2e cas déclaré dans l’école secondaire de Saint-Félicien.

L’élève ne fait pas partie du même groupe et n’est pas du même niveau que le premier cas annoncé lundi. Il ne s’est pas présenté à l’école depuis le 18 septembre.

La direction de la Polyvalente des Quatre-Vents précise que deux classes sont maintenant fermées et 34 élèves supplémentaires ont été placés en isolement jusqu'au 5 octobre. 

La polyvalente des Quatre-Vents à Saint-Félicien

La polyvalente des Quatre-Vents à Saint-Félicien

Photo : Radio-Canada

Les membres du personnel qui ont été en contact avec l’élève seront également en isolement. L’école demeure ouverte pour les autres élèves. Les locaux seront désinfectés.

On n’a pas d’indices que les jeunes se le transmettent [le coronavirus] à l’école, souligne le directeur de la Polyvalente des Quatre-Vents, Carl Bouchard. Ça semble être des cas séparés. C’est sûr que la santé publique fait son travail là-dessus. Nous on continue à appliquer ce qui a été mis en place dès le départ, les masques, la désinfection en entrant, avant chaque cours, la distanciation, on a séparé les groupes pour le dîner.  

On fait le message tant qu’on peut aux jeunes. On ne peut plus dire qu’à Saint-Félicien c’est safe, il n’y a pas de cas. Maintenant il y a des cas, donc on espère qu’ils vont faire davantage attention.

Carl Bouchard, directeur de la Polyvalente des Quatre-Vents

Un 5e cas à l’École polyvalente d’Arvida

À Saguenay, un 5e élève a reçu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19 à l’École polyvalente d’Arvida. Il s’agit d’un joueur de l’équipe des Élites de Jonquière de la Ligue de hockey midget AAA, qui compte maintenant son 3e cas.

Le joueur était en isolement depuis vendredi, comme 18 autres membres de l’équipe, alors qu’un premier cas avait été détecté au sein de la formation.

Le Centre de services scolaires de la Jonquière a informé les parents des élèves de l’école secondaire. La direction précise que l’école demeure ouverte.

Les mesures sanitaires ont été rehaussées depuis l’apparition du premier cas. Une équipe d’urgence désinfecte les lieux en profondeur chaque soir.

Des jeunes se lavent les mains.

À l'École polyvalente Arvida, les jeunes et le personnel doivent maintenant se laver les mains à l'entrée et à la sortie de chaque classe, et non seulement à l'entrée de l'école.

Photo : Radio-Canada

Le Cégep de Jonquière touché par un second cas

En matinée, le Cégep de Jonquière a confirmé un deuxième cas parmi ses étudiants. Il s’agit d’une étudiante au programme d’Art et technologie des médias qui était déjà en isolement parce qu’elle présentait des symptômes de la COVID-19. Elle est aussi membre d'une équipe sportive du cégep.

Les personnes qui ont été placées en isolement ont actuellement la consigne d’être en isolement pendant 14 jours, explique la coordonnatrice des communications au Cégep de Jonquière, Sabrina Potvin. Dans le protocole actuel de la direction de la santé publique, les gens doivent être vigilants et observer leurs symptômes tout au long de leur isolement et c’est à la 7e journée qu’on leur demande de passer un test de dépistage.

La santé publique ne peut dire pour l'instant s'il y a un lien entre les deux cas enregistrés au cégep. Le premier a été signalé le 11 septembre dernier.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !