•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Collecte des ordures dans Beauport : le nombre de plaintes en chute libre

Reprise de la collecte des ordures par des employés cols bleus de la Ville de Québec

Reprise de la collecte des ordures par des employés cols bleus de la Ville de Québec

Photo : Radio-Canada

Depuis la reprise de la collecte des ordures et des matières recyclables par les cols bleus de la Ville de Québec cet été, le nombre de plaintes au service a diminué de 50 % à Beauport.

Radio-Canada a obtenu les données pour les trois premiers mois d'opération. Les cols bleus ont repris la collecte des ordures le 1er juin, une première en 10 ans, à la suite d'une accumulation de ratées par l'ancien fournisseur.

À plusieurs reprises, dans les mois précédents, Sani-Terre a été incapable de respecter les termes de son contrat. La collecte des ordures et des matières recyclables enregistrait régulièrement du retard en raison de bris mécanique et de manque de personnel.

Ça n'a pas été facile cet épisode pour les citoyens de Beauport.

Suzanne Verreault, conseillère responsable du dossier de la collecte des déchets, Ville de Québec

Dans les deux dernières années, la Ville avait enregistré un nombre record de plaintes de citoyens. À l'été 2019, 1137 plaintes avaient été compilées pour les mois de juin, juillet et août. Une hausse de 49 % par rapport à l'année précédente.

Des résultats qui portaient ombrage à l'ensemble du service sur le territoire de la Ville de Québec.

En 2020, c'est le scénario contraire. Le nombre de plaintes est en baisse de 50 %. La Ville en a enregistré 667. Si on exclut le premier mois d'opération, un mois de rodage, le nombre de plaintes passe à 381.

En l'espace de quelques semaines, la Ville a repris un certain contrôle du service. Les mesures que l'on a mises en place portent fruit. On est content, affirme la conseillère responsable du dossier de la collecte des déchets, Suzanne Verreault.

Collecte des ordures dans l'arrondissement de Beauport par des employés cols bleus

Collecte des ordures dans l'arrondissement de Beauport par des employés cols bleus

Photo : Radio-Canada

Satisfait

Le président par intérim du syndicat des employés manuels de la Ville de Québec n'est pas surpris des résultats.

Yvon Côté rappelle que l'objectif qui avait été fixé par la Ville était de réduire rapidement le nombre de plaintes. C'est réussi, se réjouit-il.

Il reconnaît qu'il a fallu faire quelques ajustements. Certaines rues ont pu parfois être oubliées, par exemple.

Heures supplémentaires

Des ajustements qui ont ralenti la collecte et coûté un peu plus cher à la Ville. Le document consulté par Radio-Canada démontre des coûts en temps supplémentaire qui frôlent les 52 000 dollars.

Suzanne Verreault souligne que les cols bleus font de la collecte tous les jours de la semaine, incluant les jours fériés. On implantait une nouvelle façon de faire, explique la conseillère.

Autre donnée, le nombre d'employés a doublé par rapport aux prévisions. Lorsque l'administration Labeaume a annoncé qu'elle reprenait le service dans l'arrondissement Beauport, 11 employés devaient être affectés à cette nouvelle tâche. Ils sont plutôt 24.

Élargir le service

Pour l'instant, il est trop tôt pour savoir si la Ville pourrait être tentée de reprendre la collecte des ordures dans d'autres territoires de la Ville.

Il n'y a pas de renouvellement de contrat à courte échéance. Tant que ces contrats sont en cours, il n'y aura pas de changement, précise la conseillère.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !