•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Frais de scolarité en hausse pour les étudiants étrangers à l'Université Laval

Monument d'accueil de l'Université Laval.

L'Université Laval s'apprêterait à augmenter les frais de scolarité de centaines d'étudiants étrangers.

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

Les étudiants internationaux qui fréquentent l'Université Laval risquent de payer plus cher à partir de l'automne 2021. Radio-Canada a appris que le conseil d'administration de l'Université doit se prononcer mercredi sur une possible hausse des frais de scolarité qui toucherait des centaines d'étudiants.

Selon nos informations, la proposition prévoit deux hausses distinctes. D'une part, les étudiants étrangers des programmes de premier cycle et de deuxième cycle sans recherche seraient soumis à une indexation de 2,5 %.

D'autre part, un rattrapage serait aussi imposé à ces étudiants, mais il varierait en fonction de divers critères. Certains étudiants seraient ainsi soumis à un rattrapage de 4,7 %, tandis que d'autres seraient carrément épargnés.

Actuellement, les frais de scolarité pour un étudiant étranger inscrit à un programme de premier cycle à l'Université Laval oscillent entre 9796 $ et 11 369 $ pour une session de 15 crédits.

Au deuxième cycle sans recherche, les étudiants internationaux paient eux aussi près de 9800 $ pour une session de 15 crédits, peut-on lire sur le site web de l'Université.

Les hausses proposées devraient cependant épargner les étudiants français ainsi que les francophones de Belgique, puisque ces deux pays ont une entente avec le Québec au sujet des frais de scolarité.

Panneau d’accueil de l'Université Laval

Il est prévu que l'Université Laval accueillera plus de 850 étudiants internationaux « déréglementés » en 2021-2022.

Photo : Radio-Canada / Marc-André Turgeon

Manque à gagner

Selon nos informations, la décision d'augmenter les droits de scolarité des étudiants internationaux serait due à un écart entre les frais actuellement facturés par l'Université Laval et les coûts réels de formation de ces étudiants.

Ces dernières années, le gouvernement du Québec a en effet déréglementé les frais de scolarité des étudiants étrangers, laissant aux universités le soin de déterminer elles-mêmes leur grille tarifaire.

L'objectif évoqué était que les universités autofinancent complètement la formation des étudiants étrangers. En contrepartie, le gouvernement provincial a cessé d'offrir des subventions de plusieurs dizaines de millions de dollars aux universités.

La hausse des frais de scolarité actuellement proposée à l'Université Laval viserait donc à s'ajuster à ce nouveau régime.

D'après un document du ministère de l'Éducation, il est prévu que l'Université Laval accueillera plus de 850 étudiants internationaux déréglementés en 2021-2022.

Au moment d'écrire ces lignes, Radio-Canada n'avait pas été en mesure d'obtenir les commentaires de l'Université Laval.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !