•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La chanteuse française Juliette Gréco s'est éteinte à l'âge de 93 ans

La chanteuse, vêtue d'une robe noire, a les bras dans les airs et les yeux fermés.

Juliette Gréco sur scène

Photo : AFP / Michael Kappeler

Radio-Canada

L'icône de la chanson française Juliette Gréco, célèbre pour avoir interprété notamment Léo Ferré, Jacques Prévert ou Serge Gainsbourg, est morte mercredi à 93 ans, a annoncé sa famille à l'AFP.

Juliette Gréco s'est éteinte ce mercredi 23 septembre 2020 entourée des siens dans sa tant aimée maison de Ramatuelle [dans le sud de la France]. Sa vie fut hors du commun, a dit la famille dans un texte transmis à l'AFP. Elle faisait encore rayonner la chanson française à 89 ans.

Juliette Gréco avait continué à chanter et donner des spectacles jusqu'à l'accident vasculaire cérébral qui l'avait frappée en 2016. La même année, elle avait aussi perdu sa fille unique, Laurence-Marie, du cancer à l'âge de 62 ans. En 2018, son mari Gérard Jouannest est aussi décédé.

Le couple est assis côte à côte.

La chanteuse française Juliette Gréco et le pianiste Gérard Jouannest sur le plateau de Michel Drucker, en 2004

Photo : AFP / Archives/Serge Benhamou

Cela me manque terriblement. Ma raison de vivre, c'est chanter! Chanter, c'est la totale; il y a le corps, l'instinct, la tête, déclarait la chanteuse encore tout récemment dans un entretien paru en juillet dans l'hebdomadaire français Télérama.

C'est une très grande dame qui s'en va, a réagi auprès de l'AFP Alexandre Baud, le producteur de sa dernière tournée. Juliette était fatiguée depuis quelque temps, mais elle avait conservé son esprit extrêmement vif, comme en témoigne sa débridée entrevue avec Télérama.

Juliette Gréco sourit.

Juliette Gréco avait reçu la médaille Vermeil de la Ville de Paris en 2012 pour sa contribution à la capitale française.

Photo : afp via getty images / BERTRAND GUAY

Une grande interprète

Juliette Gréco est née le 7 février 1927 à Montpellier, dans le sud de la France. Avec sa sœur Charlotte, elle a grandi près de Bordeaux chez ses grands-parents après la séparation de ses parents.

Juliette Gréco a raconté sa vie dans une autobiographie parue en 1983, Jujube.

Écrire Jujube a été extrêmement cruel pour moi, très violent, j'ai aimé écrire, mais je n'ai pas aimé remonter le film à l'envers. Je ne voulais pas que quelqu'un d'autre le fasse, je l'ai écrit moi, donc je ne suis pas discutable.

Juliette Gréco

Dès la fin de la guerre, son air mutin, sa beauté, sa liberté d'allure et de ton séduisent intellos et artistes du quartier de Saint-Germain-des-Prés à Paris. Elle fréquente Marguerite Duras, Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir, et anime les soirées du mythique cabaret Le Tabou. La jeunesse explose dans un Paris libéré où l'existentialisme naît entre les murs des clubs. Juliette Gréco rencontre Miles Davis, avec lequel elle aura une aventure.

Le romancier Raymond Queneau et le philosophe Jean-Paul Sartre écrivent les premiers succès de Juliette Gréco à la fin des années 40 : Si tu t'imagines... et La rue des Blancs-Manteaux. Elle élargit au fil du temps son répertoire avec Prévert, Boris Vian et Charles Aznavour. Celle qu'on surnomme la jolie môme se produit à l'Olympia pour la première fois en 1954 et c'est la consécration.

Dans les années 60, elle interprète les plus grands auteurs d'alors, Serge Gainsbourg, Léo Ferré, Jacques Brel ou encore Brassens. J'ai rencontré les gens les plus émerveillants qui soient, reconnaît-elle.

Juliette Gréco est l'archétype de la femme moderne : J'étais très en avance sur mon temps, j'ai été d'ailleurs un objet de scandale absolu. Je ne cherche jamais ce genre de chose, je suis comme ça, je n'y peux rien.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Juliette Gréco est au micro et son visage est très expressif.

Elle se fait connaître dans plusieurs cabarets mythiques de Paris avant de vivre la consécration à l'Olympia, en 1954, et à New York. Dès lors, elle devient une icône de la chanson française dans le monde.

Un séjour à Hollywood

À la fin des années 50, elle obtient des rôles dans les films Bonjour tristesse, d'Otto Preminger (1958), The Roots of Heaven, de John Huston (1958), et Crack in the Mirror, de Richard Fleischer (1960). Son conjoint de l'époque est le producteur américain Darryl Zanuck.

Son rôle dans le feuilleton Belphégor la fait triompher sur le petit écran en 1965.

Son plus grand succès arrive en 1968 lorsque, de retour en France, elle enregistre la pièce Déshabillez-moi.

Au fil des ans, elle fait de nombreuses tournées à l'étranger en conservant les mêmes convictions et les mêmes engagements politiques. Après un deuxième mariage avec le comédien Michel Piccoli, elle épouse Gérard Jouannest en 1988.

Portrait de la femme qui regarde devant elle.

La chanteuse Juliette Greco dans les années 1950

Photo : Getty Images

Juliette Gréco a survécu au temps et aux modes. Plusieurs jeunes artistes de France, dont Miossec, Benjamin Biolay, Olivia Ruiz et Abd al Malik, lui ont écrit des chansons dans ses derniers albums. Et leurs mots qu'elle prononçait avec gourmandise étaient pour elle une nourriture absolue.

Juliette Gréco avait clôturé le Festival Montréal en lumière en 2013, revisitant les grands titres de Jacques Brel à la salle Wilfrid-Pelletier. Elle était accompagnée par Gérard Jouannest, qui a été le pianiste de Brel, celui avec qui le chanteur a composé certaines de ses plus belles chansons.

Ce sont les mots qui dictent le geste, jusqu'au bout des doigts, disait celle qui avait lancé au printemps 2015 une grande tournée d'adieux, pendant laquelle elle avait fêté ses 89 ans sur la scène du Théâtre de la Ville, là même où elle avait créé en 1968 son plus grand succès, l'espiègle Déshabillez-moi.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Le Figaro

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !