•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Craig Anderson ne sera pas de retour avec les Sénateurs

Phillip Danault (no 24) et Craig Anderson (no 41)

Le gardien Craig Anderson ne sera pas de retour avec les Sénateurs d'Ottawa. (archives)

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Radio-Canada

Le directeur général des Sénateurs d’Ottawa, Pierre Dorion, a confirmé mercredi matin que le gardien de but Craig Anderson ne sera pas de retour avec l’équipe.

Dorion a également confirmé, lors d’un point de presse en vue de repêchage annuel, que le défenseur Mark Borowiecki testera le marché des joueurs autonomes qui s’ouvrira le 9 octobre cette année.

Craig Anderson, c’est le gardien qui a eu le plus de victoires dans l’histoire de notre franchise, a affirmé Pierre Dorion. On lui souhaite la meilleure chance dans ses plans et on le remercie beaucoup, mais c’est le temps à d’autres de prendre sa place.

Je pense que c’est le temps pour certains de nos jeunes joueurs d’avoir une plus grande voix dans la chambre, une plus grande manière de montrer l’exemple. On est rendu au moment où nos jeunes doivent faire un pas en avant.

Pierre Dorion, directeur général des Sénateurs d'Ottawa

Anderson, âgé de 39 ans, a passé les 10 dernières saisons avec les Sénateurs après avoir été obtenu en février 2011 de l’Avalanche du Colorado. Borowiecki a passé toute sa carrière avec les Sénateurs après avoir été repêché au 139e rang en 2008.

Le joueur de hockey, Mark Borowiecki.

Mark Borowiecki. (archives)

Photo : Getty Images / Jana Chytilova/Freestyle Photo

Une cuvée relevée en vue du repêchage

Les Sénateurs détiennent 13 choix au repêchage qui aura lieu exceptionnellement les 6 et 7 octobre, dont 3 au cours du premier tour. Une récolte qui arrive au bon moment selon Pierre Dorion.

Ça fait plus de 25 ans que je suis dans la Ligue nationale et c’est l’un des repêchages les plus profonds que j’ai vu.

Pierre Dorion, directeur général des Sénateurs d'Ottawa

Avec son choix et celui obtenu des Sharks de San José, Ottawa avait 25 % des chances d’obtenir le premier choix au repêchage et la chance de mettre la main sur Alexis Lafrenière, lors du tirage au sort qui a eu lieu en juin dernier. L’équipe devra cependant se contenter de la 3e et de la 5e sélection.

Les Sénateurs détiennent aussi la 28e sélection, grâce au choix des Islanders de New York obtenu dans l’échange de Jean-Gabriel Pageau à la date limite des transactions.

En raison de la COVID-19, les équipes n’ont pas pu rencontrer personnellement les joueurs à l’approche du repêchage. Ils ont pu cependant les questionner, parfois pendant plusieurs heures, pour connaître un peu mieux leur condition physique.

À certains moments, notre thérapeute athlétique et notre entraîneur de force physique ont rencontré certains prospects pour parler de leur plan d'entraînement, leur progression physique, a déclaré Dorion. Si des joueurs avaient certaines blessures, notre préparateur a pu passer du temps avec eux par vidéo.

Pierre Dorion laisse la porte ouverte à échanger des choix au repêchage et entend repêcher le meilleur joueur disponible selon le rang de sélection.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !