•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un autre étudiant du Cégep de Jonquière atteint de la COVID-19

Ce cas et celui d'un travailleur du Carrefour du camion Lac-Saint-Jean de Saint-Prime ne figurent pas au bilan quotidien publié par le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux. Il se situe toujours mercredi à 399 cas.

Le bâtiment avec une affiche ATM

Le pavillon Joseph-Anger du Cégep de Jonquière.

Photo : Radio-Canada / Claude Bouchard

Radio-Canada

Un deuxième étudiant en Art et technologie des médias (ATM) du Cégep de Jonquière a reçu un résultat positif à la COVID-19. Ce cas a été déclaré mardi par la santé publique.

Selon la responsable des communications de l’établissement, Sabrina Potvin, la direction de la santé publique a immédiatement demandé aux personnes qui ont côtoyé l’étudiant de se mettre en isolement. Il était lui-même à la maison en raison de ses symptômes.

Pour l’instant, la santé publique ne peut dire s’il y a un lien entre ce nouveau cas et celui décelé il y a un peu moins de deux semaines dans le même établissement.

Les activités et les cours se déroulent normalement au Cégep de Jonquière mercredi et aucun pavillon n’est fermé. Des équipes ont cependant désinfecté les lieux fréquentés par l'étudiant atteint du coronavirus.

Bilan inchangé mercredi

Les dernières données diffusées sur le site Internet du gouvernement du Québec montrent qu'aucun nouveau cas de COVID-19 n'est ajouté au bilan régional, qui s’élève toujours à 399 cas depuis le début de la pandémie.

Mardi, six cas supplémentaires ont été rapportés, en plus des quatre confirmés lundi.

Au Québec, la santé publique ajoute 471 cas de coronavirus à son bilan ainsi que quatre décès supplémentaires.

Un cas au Carrefour du camion Lac-Saint-Jean

Parmi les cas rapportés mardi, celui d'un mécanicien du Carrefour du camion Lac-Saint-Jean de Saint-Prime a des conséquences sur les activités de l'entreprise. Le garage est fermé depuis mardi et 21 travailleurs se retrouvent en isolement. Ils doivent passer un test de dépistage.

Selon le directeur du département de services, Stéphane Gagnon, le travailleur ne présente toutefois aucun symptôme.

L'atelier devrait rouvrir ses portes le 5 octobre si aucun autre cas n'est confirmé. Le service des pièces et l'administration demeurent ouverts puisque la personne infectée n’a pas été en contact avec les employés de ces départements.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !