•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des Métis demandent la démission du président de la Nation métisse de la Saskatchewan

Gros plan sur le visage de Glen McCallum, qui répond aux questions des journalistes.

Le président de la Nation métisse de la Saskatchewan, Glen McCallum, a été déclaré positif après un test de dépistage de la COVID-19 la semaine dernière.

Photo : Radio-Canada / Albert Couillard

Radio-Canada

Plusieurs chefs métis de la Saskatchewan demandent la démission du président de la Nation métisse, Glen McCallum. Selon eux, il n’aurait pas respecté les règles et les mesures sanitaires lors de réunions qui se sont tenues à l’hôtel Hawood Inn la semaine dernière.

Glen McCallum s’était soumis à un test de dépistage de la COVID-19 quelques jours auparavant. Ce test s’est avéré positif.

Il a mis des personnes en danger. Il devrait démissionner, a déclaré le président de la section locale métisse d’Île-à-la-Crosse, Jim Durocher.

Selon lui, Glen McCallum aurait dû annuler les réunions ou y assister par vidéoconférence pour minimiser la transmission du virus.

Portrait de Jim Durocher.

Le président de la section locale métisse d’Île-à-la-Crosse, Jim Durocher, est l'un de ceux qui croient que Glen McCallum doit démissionner.

Photo : Fournie par Jim Durocher

Dans une lettre envoyée mardi à la Nation métisse de la Saskatchewan, Jim Durocher a exprimé sa déception et a qualifié de manque de respect et d’arrogance les comportements de Glen McCallum.

Jim Durocher rappelle que les Métis ont dû travailler pendant de nombreuses décennies pour améliorer la qualité de vie de leur peuple. Il craint maintenant que le manque de professionnalisme du président de la Nation métisse replace à l’avant-plan les préjugés défavorables à l’endroit des Métis.

De son côté, Nora Cummings, sénatrice de la Nation métisse, estime que Glen McCallum a manqué de jugement. Elle croit elle aussi qu'il doit démissionner.

Je suis choquée. C’est particulièrement irrespectueux envers les aînés autochtones qui, bien souvent, sont plus à risque de développer des complications et de mourir de la COVID-19, affirme Nora Cummings.

L’hôtel Hawood Inn restera fermé jusqu’à vendredi, le temps que la propriétaire, Nancy Wood, procède au nettoyage complet de son établissement. Selon elle, cette fermeture lui fera perdre des dizaines de milliers de dollars.

Nora Cummings croit que la propriétaire de l’hôtel doit être dédommagée pour les coûts liés à cette histoire. Elle souhaite cependant que l’argent provienne des poches de Glen McCallum et non de celles de la Nation métisse, ce qui nuirait à l’organisation, selon elle.

Par ailleurs, le directeur de la section locale métisse de Yorkton, Derek Langan, n’exige pas la démission de Glen McCallum. Il invite toutefois les Métis à réfléchir avant de le réélire lors des élections prévues au printemps prochain.

Glen McCallum a déclaré dans une publication sur Facebook mardi après-midi que la majorité des allégations à son égard sont fausses. Il demande aux personnes qui le critiquent de plutôt se concentrer sur l'unité pendant la pandémie.

Avec les informations de Jason Warick

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !