•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marsoui pourra réparer son quai endommagé par Arthur en 2014

Une partie des dommages causés par les tempêtes de 2014 et 2017.

Une partie des dommages causés par les tempêtes de 2014 et 2017.

Photo : Radio-Canada

La Municipalité de Marsoui a enfin obtenu l'aval du ministère de l'Environnement pour redonner au cœur du village plus fière allure, 6 ans après que la tempête Arthur ait endommagé son quai.

L'un des résidents de Marsoui, Jean-Paul Sohier, se rend au quai tous les jours, malgré ses 75 ans et son récent AVC.

J'espère que je vais voir ça de mon vivant, blague l'homme en faisant allusion aux travaux dont on parle ici depuis les lendemains de la tempête Arthur en 2014,qui avait ravagé toute la partie centrale du village.

Jean-Paul Sohier, Marsoui

Jean-Paul Sohier, résident de Marsoui

Photo : Radio-Canada

Il y a beaucoup de touristes qui viennent ici, mais ils se retournent à cause de la vision, ce serait plein de touristes si ce n'était pas ammanché de même.

Jean-Paul Sohier, résident de Marsoui

Le maire se désole que les touristes boudent son village depuis quelques années, mais ne les blâme pas.

On est gênés nous autres mêmes de venir ici l'été, dit pour sa part le maire, Ghislain Deschênes.

Ce long délai avant d'avoir obtenu le feu vert du ministère de l'Environnement pour réaliser des travaux s'explique par des raisons administratives, mentionne le maire.

Le dossier avait d'abord été soumis à la Sécurité civile avant d'être transféré ailleurs. On est passés d'un ministère à l'autre alors [il y a eu] des délais et des prolongations tout le temps.

Le quai situé à l'embouchure de la rivière est en partie fermé au public et à la circulation.

Le quai situé à l'embouchure de la rivière est en partie fermé au public et à la circulation.

Photo : Radio-Canada

Reste cependant la question financière à régler. La Municipalité s'attend à ce qu'au moins 90 % de la facture soit payée par Québec et Ottawa, mais étant donné les finances de Marsoui, il demande au gouvernement provincial d'étirer un peu.

Un petit 3 % de plus ça ferait bien notre affaire, confie Ghislain Deschênes.

On est des Gaspésiens, on va au quai, c'est là que tout le monde se ramasse et qu'on sait des nouvelles du monde, fait que nous autres on a besoin absolument du quai

Ghislain Deschênes, maire de Marsoui

Les appels d'offres seront tout de même lancés très rapidement, promet le maire.

Le secteur du quai de Marsoui, y compris la rue attenante, a été endommagé par la tempête Arthur en 2014.

Celle-ci avait causé pour environ 4 millions de dollars de dommages. Le quai constituait le dernier secteur qui n'avait pas encore été réparé.

Une crue des eaux en 2017 avait achevé le travail de destruction. D'ailleurs, à ce moment-là, la rivière avait repris son lit initial en créant une brèche dans le barachois.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !