•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Surrey, un champ de bataille à surveiller pour l'élection du 24 octobre

Mercredi, le chef du NPD, John Horgan, sera à Surrey pour le jour 3 de la campagne électorale.

Le chef du Nouveau Parti démocratique de la C.-B., John Horgan, devant un microphone, pendant la campagne électorale de 2020.

Le chef du Nouveau Parti démocratique de la C.-B., John Horgan, pendant la campagne électorale.

Photo : ben nelms/cbc / Ben Nelms

Radio-Canada

Surrey sera une fois de plus un champ de bataille décisif dans l’élection du 24 octobre, comme elle l’avait été en 2017, prédit un expert.

Le choix du chef libéral, Andrew Wilkinson, de lancer sa campagne au sud du fleuve Fraser est certainement stratégique, croit le professeur à l'Université polytechnique Kwantlen Shinder Purewal.

À la dernière élection, les libéraux ont perdu leur gouvernement à Surrey et à North Delta, explique-t-il. C'est vraiment la région la plus importante.

La veille du scrutin en 2017, le chef du NPD, John Horgan, a choisi comme dernier arrêt le pont Port Mann, à Surrey, où il saluait les conducteurs en tenant une affiche portant le message : Fini les péages, votez pour le NPD!

Les néo-démocrates ont remporté six des neuf sièges dans cette région, dont deux étaient auparavant occupés par des ministres libéraux. Le parti a également été élu dans les circonscriptions de Maple Ridge et de North Delta.

Montage photo des chefs de partis.

Les chefs des trois principaux partis politiques en Colombie-Britannique : John Horgan, du NPD, Sonia Furstenau, du Parti vert, et Andrew Wilkinson, du Parti libéral.

Photo : Radio-Canada / CBC/Michael Mcarthur

L'équilibre des pouvoirs à l'Assemblée législative est fragile, rappelle M. Purewal. Le NPD et les libéraux détiennent chacun 41 sièges, les verts, 2, et il y a deux indépendants et un siège vacant.

L'élection se résumera peut-être à la question de savoir si les néo-démocrates peuvent répéter leur succès dans cette région, croit le professeur.

Si les libéraux sont capables de reprendre Surrey-Panorama, Surrey-Fleetwood, Surrey-Guildford et Delta-Nord, ils ont un gouvernement.

Shinder Purewal, professeur à l'Université polytechnique Kwantlen

Les enjeux

Lors de la dernière campagne électorale, le NPD a promis qu'il éliminerait les péages sur les ponts Port Mann et Golden Ears, qu’il se débarrasserait des salles de classe modulaires dans le district scolaire de Surrey et qu’il construirait un nouvel hôpital dans la ville.

Les péages ont été éliminés peu de temps après l'arrivée au pouvoir du NPD.

Sur le terrain de campagne lundi, le chef libéral a affirmé que le parti avait autrement fait bien peu de choses pour les résidents de Surrey. Où est le célèbre hôpital? Qu'est-il arrivé au SkyTrain, à la pénurie de taxis et aux salles de classe mobiles qu’il voulait éliminer?, demande-t-il.

Le premier ministre de la Colombie-Britannique John Horgan en conférence de presse.

Les plans du nouvel hôpital de Surrey ont été annoncés par le premier ministre John Horgan en décembre 2019.

Photo : Radio-Canada / Maggie MacPherson

Pour les classes modulaires, John Horgan avait déjà annoncé en septembre 2017 que son gouvernement n'atteindrait pas son objectif à temps en raison de la décision de la Cour suprême qui veut que le nombre d'élèves par salle de classe revienne à celui de 2002.

Le candidat néo-démocrate de Surrey-Guildford, Garry Begg, soutient par ailleurs que son gouvernement a fait des investissements importants à Surrey. Nous avons accompli plus de choses en trois courtes années que ce que le gouvernement [libéral] n'a pu faire en 16 longues années.

Nous avons éliminé les péages sur les ponts de Port Mann et Golden Ears, nous avons créé des milliers de salles de classe et nous avons un plan en cours pour un tout nouvel hôpital à Surrey, dit-il.

Avec les informations de Jesse Johnston

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !