•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Shopify collabore avec le FBI après une fuite de données de clients

Le logo de Shopify sur un bâtiment

Shopify a indiqué que deux employés auraient accédé aux données d'au moins 200 commerçants.

Photo : Reuters / Chris Wattie

La Presse canadienne

Shopify collabore avec le FBI après que deux « voyous » de son équipe de soutien technique se furent engagés dans un stratagème visant à obtenir illégalement les enregistrements transactionnels des clients de certains marchands.

L'entreprise de technologie basée à Ottawa a déclaré qu'elle avait mis fin à l'accès des employés à son réseau et transmis la violation de données aux forces de l'ordre.

Shopify a affirmé qu'elle n'avait pas de preuve à ce stade de l'enquête que les données ont été utilisées.

L'entreprise a indiqué que les deux employés auraient accédé aux données d'au moins 200 commerçants et que ces commerces risquent de voir les données de leurs clients être exposées. Ces données comprennent des informations de contact de base, telles que le courriel, le nom et l'adresse, ainsi que les détails des achats.

Les numéros de carte de paiement complets ou d'autres informations personnelles ou financières sensibles ne sont pas concernés.

Shopify, qui est l'entreprise possédant la plus grande valorisation boursière au Canada, a affirmé que l'incident n'était pas le résultat d'une vulnérabilité technique de sa plateforme, et a souligné que la grande majorité de ses clients ne sont pas touchés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !