•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville de Gatineau déclare l'état d'urgence en logement

Des balcons extérieurs d'un immeuble de logements.

Des logements abordables manquent à Gatineau (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les élus du conseil municipal de Gatineau ont adopté à l’unanimité mardi soir une déclaration reconnaissant que la ville est aux prises avec une crise du logement depuis deux ans.

Les taux d'inoccupation y sont parmi les plus bas au Québec et les coûts des loyers parmi les plus élevés. Cette situation force des milliers de familles à consacrer une partie importante de leurs revenus à se loger et a entraîné une hausse du nombre de personnes en situation d'itinérance.

La crise sanitaire actuelle liée à la COVID-19 a aggravé les impacts de la crise du logement, notamment en fragilisant davantage les ménages déjà en difficulté et en compliquant les mesures d’aide pour les personnes en situation d’itinérance, mentionne aussi le texte, qui déclare l'état d'urgence de façon uniquement symbolique.

Le conseil n'y lie pas d'actions concrètes. Il demande plutôt aux gouvernements provincial et fédéral de donner suite à l'entente de principe conclue jeudi dernier entre Ottawa et Québec, pour débloquer des fonds rapidement afin de construire des logements sociaux et communautaires à travers le programme AccèsLogis, d’une manière adaptée à chaque région.

Les élus demandent aussi aux gouvernements d’investir les fonds nécessaires pour un soutien communautaire adéquat afin d’assurer l’aide nécessaire aux personnes en ayant besoin et ainsi les maintenir en logement.

Avec les informations de Nathalie Tremblay

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !