•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une vieille télévision à l’origine de pannes d’Internet pendant 18 mois dans un village

Une ancienne télévision est posée sur un meuble à l'extérieur.

Chaque matin, à partir de 7 h, tout le village d’Aberhosan, au pays de Galles, perdait sa connexion Internet en raison du signal d'un vieux téléviseur.

Photo : getty images/istockphoto / fergregory

Radio-Canada

Pendant 18 mois, les résidents et résidentes du village d’Aberhosan, au pays de Galles, ne comprenaient pas pourquoi leur réseau Internet tombait en panne chaque matin, à 7 h tapantes. Le mystère a été résolu : le coupable était un vieux téléviseur.

Une équipe d'ingénierie d’Openreach, la compagnie qui gère le réseau numérique du Royaume-Uni, a été dépêchée sur place à plusieurs reprises pour trouver l’origine du problème.

Après avoir remplacé des câbles dans la région, on s'est rendu compte qu’il n’y avait aucun problème avec le réseau en soi.

Une série de tests ont permis à l’équipe d’Openreach d’arriver avec une théorie : le problème pourrait être causé par un phénomène appelé en anglais le « single high-level impulse noise » (SHINE), dans lequel un appareil émet des interférences électriques qui ont un effet sur la connectivité aux réseaux à haute vitesse.

En utilisant un analyseur de spectre, les spécialistes ont parcouru le village à la recherche d’une interférence électrique, pour finalement se rendre compte qu'elle venait d'une maison.

Il s’avère que chaque matin à 7 h, la personne résidant à cette adresse allumait son vieux téléviseur, qui à son tour faisait planter le réseau de tout le village, a expliqué Michael Jones, un ingénieur local, à la BBC.

Selon Jones, la personne possédant le téléviseur, qui a préféré garder l’anonymat, était morte de honte et a juré qu'elle n'utilisera plus jamais utiliser l’appareil fautif.

Tout ce qui contient des composantes électriques – de vos lumières extérieures aux micro-ondes, en passant par les caméras de surveillance, peut avoir une incidence sur la connexion au réseau, a expliqué Suzanne Rutherford, l’ingénieure en chef d’Openreach pour la région.

Avec les informations de BBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !