•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des experts examineront les procédés au CHSLD de Lambton

L'extérieur du CHSLD de Lambton.

Une éclosion a été déclarée à la fin août au CHSLD de Lambton.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Une équipe de l'Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec sera de passage au CHSLD de Lambton pour observer si les mesures de prévention sont respectées.

L'éclosion dans ce milieu de soins a fait quatre victimes parmi les résidents. En tout, 19 aînés et 17 employés ont contracté le virus depuis le 28 août.

Mardi encore, la santé publique faisait état d'un cas supplémentaire qui a été déclaré positif, près d'un mois après le début de l'éclosion.  

Le travail scruté à la loupe 

En point de presse, mardi, le ministre de la Santé, Christian Dubé, a affirmé qu'il voulait savoir si le système de prévention et de contrôle des infections a bien été appliqué dans ce CHSLD maintenant considéré en zone rouge.

Si [le protocole] a été respecté et que les gens ont fait leur travail, je n'ai pas d'enjeux avec ça, parce que c'est sûr que le virus est virulent, il est sournois.

Christian Dubé, ministre de la Santé du Québec

À la demande de la Direction de la santé publique en Estrie, une équipe d'experts observera les employés pendant trois quarts de travail. Ils étudieront l'organisation du travail des équipes afin de déterminer si des améliorations peuvent être apportées dans les façons de faire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !