•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le maire de Caraquet prêt à jouer un rôle de « lieutenant » du Nord francophone

Kevin Haché

Kevin Haché, maire de Caraquet

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le maire de Caraquet, Kevin Haché, se dit prêt à jouer un rôle pour le gouvernement du Nouveau-Brunswick dans le Nord francophone.

Kevin Haché ignore s'il s'agit d'une bonne idée ou ce que le gouvernement va décider, mais il a fait cette proposition au premier ministre Blaine Higgs cette semaine.

Blaine Higgs n'est pas parvenu à faire élire un député progressiste-conservateur dans tout le nord de la province.

L'idée lancée par la Société de l'Acadie du Nouveau-Brunswick de nommer un francophone pour représenter le Nord et les Acadiens n'a pas échappé au maire de Caraquet, Kevin Haché.

Le premier ministre Blaine Higgs, en compagnie de Kevin Haché, en décembre 2018, à Caraquet

Le premier ministre Blaine Higgs, en compagnie de Kevin Haché, en décembre 2018, à Caraquet

Photo : Radio-Canada / René Landry

Quand on regarde le gouvernement, le Nord et le Sud... Nous, à la municipalité, on a toujours eu une très bonne discussion avec le gouvernement provincial. Quand on a voulu aller les rencontrer, on a pu aller les voir. Donc, la discussion se fait bien Nord-Sud. Bien sûr, à la suite des élections, on n'a pas de représentation au gouvernement autour de la table.

Il se dit donc prêt à jouer un rôle.

Si le gouvernement décidait de créer un poste de lieutenant... la question m'a été posée si j'étais intéressé. Je me suis dit oui. Mais, il ne faut pas oublier que ce poste-là va avoir besoin de quelqu'un avec les épaules très larges.

Le chef du Parti progressiste-conservateur, Blaine Higgs, le 14 septembre 2020.

Le chef du Parti progressiste-conservateur, Blaine Higgs, le 14 septembre 2020.

Photo : Radio-Canada

La candidate progressiste-conservatrice défaite dans Tracadie-Sheila, Diane Carey, ne sait pas non plus si ce serait une bonne idée pour le gouvernement de nommer une personne pour représenter le Nord.

C'est un effort collectif, explique-t-elle. Ça ne devrait peut-être pas retomber sur le dos d'une seule personne. Je pense que la communauté, les régions, les élus des municipalités doivent aussi avoir un rôle pour avoir une voix à Fredericton dans le prochain gouvernement.

Diane Carey prononce une allocution sur le bord de l'eau.

Diane Carey, candidate du Parti progressiste-conservateur du Nouveau-Brunswick dans Tracadie-Sheila, le 29 août 2020 à Tracadie.

Photo : Radio-Canada

Elle croit par ailleurs que la solidarité régionale pourrait s'avérer très efficace pour faire avancer les dossiers de la région.

Avant de proposer une solution, on devrait peut-être se demander comment on peut joindre nos efforts comme région pour avoir une voix plus forte à Fredericton.

Avec les informations d'Alix Villeneuve

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !