•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : Ottawa exige l'isolement de toute personne présentant des symptômes, sous peine d'amende

Un infirmier effectue un test sur une personne assise dans sa voiture.

Une femme se fait tester au Centre d'évaluation au volant de la COVID-19 du chemin Coventry à Ottawa.

Photo : Radio-Canada / Jérôme Bergeron

Santé publique Ottawa (SPO) force désormais toute personne ayant des symptômes s'apparentant à la COVID-19 à s'isoler pendant 14 jours, sans quoi celle-ci s'expose à des amendes allant jusqu'à 5000 $.

Constatant un nombre record de nouveaux cas de coronavirus, la médecin-chef de la santé publique de la ville d'Ottawa, Dre Vera Etches, a décidé de hausser le ton mardi après-midi. J’invoque aujourd’hui officiellement une ordonnance de classe de l’article 22 en vertu de la Loi sur la protection et la promotion de la santé, a-t-elle affirmé.

Cette ordonnance stipule que doit s'isoler pendant 14 jours, ou jusqu'à obtention d'un résultat négatif de la COVID-19, tout résident d'Ottawa :

  • ayant des symptômes de la COVID-19;
  • ayant été en contact étroit avec une personne ayant reçu un résultat positif;
  • en attente d’un résultat d’un test de COVID-19;
  • ayant des motifs raisonnables de penser qu'il est atteint de la maladie;
  • ayant reçu un résultat positif à la COVID-19.

Ces personnes doivent être isolées pendant 14 jours, à moins que la COVID-19 ne soit exclue, et elles doivent faire tout ce qu'elles peuvent pour éviter d'exposer d'autres personnes à la COVID-19.

Vera Etches, médecin-chef de Santé publique Ottawa
Capture d'écran de la Dre Etches au centre-ville.

La médecin hygiéniste de Santé publique Ottawa, la Dre Vera Etches dit que la ville est dans la deuxième vague de pandémie de COVID-19.

Photo : Radio-Canada

Tout résident récalcitrant pourrait recevoir une amende de 5000 $ pour chaque jour où il ne respecte pas ces exigences.

Cet article 22 de la loi donne également le pouvoir à SPO d'exiger qu'une personne atteinte de la COVID-19 partage des informations permettant d'identifier des contacts étroits. Il y a des conséquences si on ne partage pas l'information nécessaire, a affirmé Vera Etches lors du point de presse.

Un nombre record de nouveaux cas

La Ville d'Ottawa enregistre un record quotidien d'infections à la COVID-19, mardi, avec 93 nouveaux cas.

C’est le plus haut taux de nouvelles personnes confirmées avec la COVID-19 à Ottawa depuis le début de la pandémie, a confirmé par courriel Santé publique Ottawa .

Le record précédent avait été de 76 cas le 29 avril dernier.

Le gouvernement ontarien avait signalé 90 cas mardi matin, mais SPO a révisé le nombre à la hausse un peu plus tard.

Sur Twitter, l'agence de santé explique qu'un rassemblement de plusieurs dizaines de personnes dans un parc a engendré des cas de transmission communautaire. Un BBQ de 40 personnes dans un parc a mené à 105 contacts à haut risque dans les écoles, peut-on lire dans un gazouillis. Ils ont dû s'auto-isoler pendant 14 jours et se faire tester.

Les parents ont dû s'absenter du travail... Les enfants ont dû manquer l'école... Ce BBQ a rajouté 105 personnes à nos lignes d'attente pour le dépistage... Nos actions comptent.

Santé publique Ottawa, sur Twitter

La province a dénombré mardi 478 nouveaux cas et 3 décès. Plus de 34 200 tests ont été effectués lors des 24 dernières heures, selon les données dévoilées sur Twitter par la ministre de la Santé, Christine Elliott.

Soixante-huit pour cent des nouveaux cas touchent des personnes âgées de moins de 40 ans.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !