•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dolbeau-Mistassini veut organiser les Jeux du Québec à l’été 2024

L'édifice de l'aquagym est en construction.

Le projet d'aquagym, dont les travaux de construction sont en cours, est considéré comme un atout pour l'obtention des Jeux du Québec.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Dolbeau-Mistassini souhaite accueillir les meilleurs jeunes athlètes de la province dans quatre ans en organisant les Jeux du Québec à l’été 2024.

La Ville a un atout important dans sa manche grâce à son nouveau complexe aquatique en construction. Le projet Aquagym de 17 millions de dollars comprendra une piscine correspondant aux standards nécessaires pour les compétitions.

Les prochains mois seront consacrés à la préparation du dossier technique qui permettra de recenser toutes les infrastructures qui pourraient servir à la tenue des épreuves. Ce dossier sera évalué en février 2021. Le maire Pascal Cloutier maintient que sa municipalité a toutes les chances de franchir cette étape avec succès à la lumière des évaluations préliminaires.

Un athlète en vélo de montagne dans un sentier bordé de spectateurs.

Une compétition de vélo de montagne lors d'une édition précédente des Jeux du Québec à Thetford Mines

Photo : Courtoisie Jeux du Québec Abitibi-Témiscamingue

Le premier magistrat croit que cet événement d’envergure sera bénéfique pour le haut du Lac-Saint-Jean, notamment avec la possibilité de créer des emplois et d’investir dans les infrastructures sportives.

Dolbeau-Mistassini a déjà été l’hôte des Jeux du Québec à l'hiver 1985. Environ 3000 athlètes y avaient participé.

Une lutte se dessine déjà pour obtenir l'organisation des Jeux en 2024. Trois-Rivières et Saint-Georges de Beauce figurent aussi parmi les villes intéressées.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !