•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : deux amendes de 2300 $ en 24 h au même appartement

Des gens qui font la fête.

Deux organisateurs distincts, dans le même appartement de Burnaby, ont chacun reçu 2300 $ d'amendes en 24 heures.

Photo : Shutterstock / DisobeyArt

Radio-Canada

Les deux mêmes policiers ont dû intervenir deux fois en 24 heures dans le même appartement de Burnaby pour y disperser les participants à des fêtes tenues en contravention des directives de la santé publique.

Deux organisateurs distincts ayant organisé une fête au même endroit (un immeuble de la rue McKay, dans Metrotown) ont chacun reçu une amende de 2300 $ d'agents de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) de Burnaby.

Une des soirées a eu lieu dans la nuit de vendredi à samedi, l’autre dans la nuit de samedi à dimanche.

Vingt-six personnes participaient à la première fête, dix-sept à la seconde, en violation des règles qui limitent à cinq le nombre de personnes pouvant se rassembler dans une même habitation de vacances de type Airbnb.

De plus, contrairement à ce qui est exigé par la santé publique, les organisateurs n’avaient pas pris en note les coordonnées de leurs invités pour les recontacter au cas où l’un d’eux recevait un diagnostic de COVID-19.

Dans les deux cas, affirme la GRC de Burnaby, les participants ont été dispersés lors de l'intervention des policiers.

Lorsque nous pensons aux vies qui ont été perdues et aux sacrifices qui ont été faits par les gens partout dans la province à cause de la COVID-19, c’est franchement épouvantable qu’il y ait des personnes qui montrent un tel mépris pour les mesures mises en place pour la sécurité et la santé des autres, déclare le caporal Mike Kalanj dans un communiqué.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.