•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Du yoga à l’école pour combattre l’anxiété

neuf enfants, les bras en l'air, font du yoga en classe.

Des élèves de deuxième année de l'école Marie-Sophie-Rayons de Soleil, à Sainte-Sophie-de-Levrard, font du yoga en classe.

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

Radio-Canada

En ce début d’année scolaire pas comme les autres, de nombreux enseignants constatent que des élèves ont un trouble anxieux. À Sainte-Sophie-de-Lévrard, au Centre-du-Québec, le yoga est utilisé comme une solution à ce problème.

Avec la pandémie, je pense que c'est encore plus présent. On doit vraiment aider l'enfant à relaxer, surtout avec toute cette peur qu'on imprègne un peu partout. La santé mentale, c'est vraiment important, explique Marye-Eve Lacquerre, enseignante chez Nomade yoga.

Dans la classe de Marie-Hélène Boutet, à l’école Marie-Sophie-Rayons de Soleil, les enfants apprennent par le jeu à se poser, prendre le temps de respirer et surtout, retrouver leur calme.

Le cours de yoga a bien entendu été adapté pour plaire aux tout-petits.

Au lieu de faire par exemple la posture du guerrier, on va faire la girafe. Le chien va rester le chien. On adapte les images et les noms de posture pour être comprise et appréciée par les enfants , raconte Marye-Eve Lacquerre.

Ces cours permettent de donner les outils aux élèves qui les aideront à surmonter les épreuves du quotidien.

Je me sens bien et ça me relaxe.

Léa Monette

À voir sur ICI Tou.tv :

Ce documentaire amène quelques pistes de réflexion pour les parents, notamment sur la manière dont ils peuvent accompagner leur jeune anxieux.

Efficacité prouvée, selon l’enseignante

L’exercice, aussi court soit-il, aurait un effet immédiat sur le groupe.

Un calme s'installe autant dans le corps que dans l'esprit. Il sont vraiment plus disponibles et plus disposés à affronter des défis et apprendre des nouvelles choses. Et peu importe si c'est français, mathématique on voit vraiment un état différent, jure madame Boutet, qui enseigne aux élèves de deuxième année.

Elliot Demers raconte que le yoga diminue son agressivité.

Qu'est-ce que j'aime, sur le yoga, c'est que ça me calme beaucoup. [...] Quand je suis fâché, quand je suis énervé.

La professeure de yoga espère que cette pratique se répande partout au Québec.

D'après le reportage d'Anne-Andrée Daneau.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !