•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux centres de soins d'urgence seront construits à Regina et Saskatoon

Un plan large du stationnement de l'hôpital Pasqua à Regina en été.

L'emplacement exact des deux centres sera déterminé par les autorités (Archives).

Photo : Radio-Canada / Rob Kruk

Étienne Ravary Ouellet

Le ministère de la Santé de la Saskatchewan compte ouvrir deux nouveaux centres médicaux à Regina et Saskatoon pour traiter les blessures jugées non mortelles.

La province entend dépenser 30 millions de dollars pour les construire.

Ces centres de soins d'urgence traiteront les personnes souffrant de blessures qui ne mettent pas leur vie en danger. Il s'agit par exemple de soigner des fractures, effectuer des points de suture, s'occuper de patients aux prises avec des dépendances ou encore demandant un soutien en santé mentale.

La province espère que ces nouveaux centres désengorgeront les hôpitaux.

Il y a des moments où nos salles d'urgence sont très occupées, a déclaré le premier ministre Scott Moe lors de l’annonce.

Et elles sont occupées, en partie, parce qu'il y a des patients qui auraient intérêt à se faire soigner dans un autre environnement [hospitalier].

Scott Moe, premier ministre de la Saskatchewan

Hausse de fréquentations aux urgences

Selon Scott Moe, les déplacements aux urgences continuent d'augmenter avec par exemple une augmentation de 4 % à Saskatoon entre 2015 et 2019.

Les nouveaux centres auront un large éventail de professionnels de la santé, notamment des médecins, des infirmières et des intervenants en santé mentale.

Scott Livingstone, le PDG de l’Autorité de la santé de la Saskatchewan espère que les deux nouveaux centres réduiront les temps d'attente pour les procédures jugées plus critiques.

Les patients auront accès à un large éventail de services pour les aider à obtenir les soins urgents dont ils ont besoin, de manière efficace et efficiente, a-t-il déclaré.

De nombreux détails restent à être déterminés, y compris le nombre de membres du personnel et le nombre de places pour les patients.

L'emplacement exact des deux centres devra également être déterminé par les autorités, mais il se pourrait qu’ils soient construits près de l'Hôpital Saint-Paul, à Saskatoon et de l'Hôpital Pasqua, à Regina.

Il ne serait pas inhabituel pour nous de vérifier les disponibilités des sites près des hôpitaux dans ces zones parce que c'est là que nous voyons plus de passage.

Scott Livingstone, PDG de l’Autorité de la santé de la Saskatchewan

Ces zones de la ville [à proximité des hôpitaux] sont des bons endroits pour des installations comme celles-là, mais ce serait des installations qui vont desservir tous les résidents de la province, a-t-il ajouté.

Les coûts des bâtiments proviendront du plan de relance économique COVID-19 de 7,5 milliards de dollars, annoncé par la province plus tôt cette année.

La construction des deux centres devrait commencer en 2022.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !