•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID : « J'ai l'impression qu'on s'en va dans le rouge », craint Labeaume

Le maire Labeaume fait un geste de la main gauche.

Le maire de Québec, Régis Labeaume

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Félix Morrissette-Beaulieu

Devant la flambée du nombre de cas à Québec, le maire Régis Labeaume dit craindre un passage de sa ville dans la zone rouge. Il implore un retour rapide à la vigilance de la part de ses concitoyens.

On est les premiers à Québec. J'aime ça qu'on soit en haut de la liste, mais là on est les premiers parce qu'on est les pires, a déploré le maire de Québec, Régis Labeaume, en point de presse lundi à la suite du passage de sa ville en zone orange.

Je pense qu'on est en train de l'échapper, a indiqué le maire, visiblement déçu. Si ça continue, j'ai l'impression qu'on s'en va dans le rouge. Je pense qu'on s'en va dans le mur.

Le relâchement des mesures sanitaires explique cette situation, selon le maire. Ce n’est pas la faute de la nature, c'est de la faute à nous.

Un retour au confinement connu au printemps n'est aucunement souhaitable, selon lui, car il entraînerait des conséquences économiques. Il explique que l'aide financière, advenant un deuxième confinement, sera difficile à trouver.

Je pense qu'il faut se réveiller. Quatre-vingt-dix cas par jour, c'est exponentiel dans une petite communauté comme la nôtre.

Régis Labeaume, maire de Québec

La Ville dit étudier actuellement la possibilité de restriction du nombre de personnes autorisées dans certains lieux, comme les arénas, notamment.

Une fête étudiante annulée par les policiers

Le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) indique avoir mis fin à plusieurs activités durant la fin de semaine, dont un rassemblement d'étudiants.

Ils étaient plus de 20 dans leur résidence. On a mis fin rapidement au party. Les gens ont obtempéré, précise le chef du SPVQ, Robert Pigeon.

Certains établissements autorisaient de la danse sociale. D'autres [personnes] circulaient avec leurs consommations, alors que ce n'est pas autorisé, ajoute le chef.

Il ajoute que les policiers ont ouvert cinq dossiers envers cinq établissements qui visent à révoquer leur permis.

Un rassemblement de jeunes à l'extérieur a aussi été annulé.

Opération OSCAR

Un total de 235 bars et restaurants ont été visités par les policiers de Québec dans le cadre de l'opération OSCAR (Nouvelle fenêtre).

Des avertissements ont été faits à 47 personnes durant ces interventions. Dans tous les cas, on a obtenu la collaboration de ces gens-là.

Six rapports d'infractions ont été donnés à des établissements qui refusaient de se conformer aux directives, ajoute le chef de police.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !